Le mapping 3D ou l’art de sublimer la com’

Le mapping vidéo, également appelé projection illusionniste ou mapping 3D, est une technique relativement récente où des images 2D et 3D en mouvement sont projetées sur un bâtiment ou un objet, le transformant ainsi en support de communication.

Définition

Il existe 3 techniques de projection ; les hologrammes, qui projettent des images en trois dimensions qui se confondent avec le réel ; les water projections, c’est une technique complexe qui allie design, technologie de projection et espace naturel ; et enfin les mapping 3D. La technique du mapping 3D permet de projeter de la lumière ou une vidéo sur des volumes tels des objets, mais aussi de recréer des images de grande taille sur des structures en relief, tels des monuments, ou encore de recréer des univers à 360°.

En constant développement depuis les années 2000, le mapping vidéo date de 1969, quand le parc d’attractions Disneyland a réalisé la production “Haunted Mansion”. Si la technologie n’est pas si nouvelle, la qualité des rendus fait aujourd’hui l’objet de véritables révolutions techniques. Poussé à son extrême, le mapping 3D permet l’émergence d’effets visuels hallucinants qui renouvellent complètement le principe de la projection. Ces projections dynamiques offrent un spectacle unique à l’occasion de lancement de produit ou d’évènement organisé par une  marque, elles combinent performance artistique et storytelling. Pour aller encore plus loin, l’entreprise peut faire vivre aux participants une réelle immersion avec le mapping interactif.

Processus

Une fois que l’objet appelé à être projeté sur une surface choisie a été créé, une copie virtuelle de la disposition physique de l’ensemble scénographique doit être réalisée.

Tout d’abord, vous devez sélectionner les images ou les vidéos à projeter.  Ensuite, un programme spécial est utilisé pour créer un modèle virtuel de la surface de projection sur l’ordinateur. L’étape suivante est définie comme le «masquage», qui consiste à utiliser un «masque» d’opacité pour correspondre à la forme et à l’emplacement des différents éléments architecturaux ou à l’espace de projection exact. Les coordonnées doivent être définies pour chaque objet placé par rapport au projecteur. Enfin, l’orientation xyz, la position et le type d’objectif définissent la scène virtuelle. Des ajustements sont souvent nécessaires en manipulant manuellement soit la scène physique, soit la scène virtuelle pour de meilleurs résultats. De grands projecteurs sont nécessaires pour les projections à grande échelle sur des immeubles dans les villes. Sinon, pour les petites productions, un projecteur plus petit peut fonctionner. Pour de meilleurs résultats, il est conseillé que tous les projecteurs utilisent un objectif grand angle.

Les logiciels utilisés pour réaliser ces performances analysent la surface des objets et la modélise, ce qui permet de projeter la vidéo à une échelle équivalente pour une illusion parfaite.

Conséquences

Le mapping 3D n’est pas le genre d’animation que l’on peut voir tous les jours. En effet, que cela soit lors d’une soirée, d’un lancement de produit ou tout autre type de manifestation, le mapping 3D apporte quelque chose de grandiose et d’unique à l’événement. Dans l’esprit du consommateur, c’est une trace indélébile qui se crée. Cette technique impressionne et émerveille les consommateurs, se développe de plus en plus et séduit de nombreuses entreprises.

Alors, oui, cette technique plaît, mais elle ne se suffit pas à elle-même. Elle ne peut être efficace que si une histoire convaincante est racontée au sein de ces images. Il faut que le consommateur ressente des émotions à l’égard de cette projection, qu’il soit touché, ou bien cette expérience n’aura pas eu l’effet escompté. En effet, le contenu projeté doit refléter une image forte sur les valeurs que défendent l’entreprise et le message qu’ils souhaitent faire passer. Sans cela, c’est une projection coûteuse qui aura lieu, sans retombées économiques assez fortes.

Dans l’ensemble, le mapping 3D a un impact positif, que cela soit pour l’entreprise ou le consommateur. Le consommateur est conquis par cette innovation et s’intéresse donc davantage au produit ou à l’événement que l’entreprise propose et d’autre part, l’entreprise voit le nombre de consommateurs croître.

Aujourd’hui, malgré la pandémie du COVID-19, le marché du mapping 3D connaît une croissance saine et devrait continuer d’augmenter dans les années à venir. 

Exemples

De plus en plus courant dans le monde de l’événementiel, le mapping vidéo est devenu une pratique incontournable pour faire briller un événement et le rendre unique aux yeux du public. Véritable spectacle multimédia, le mapping séduit de nombreux créateurs d’événements à la recherche d’expériences novatrices et immersives.

Pour exemple, on peut se remémorer l’extraordinaire mise en scène du scorpion créé par l’entreprise Sila Sveta lors du concert de Drake en 2018.

“Sila Sveta creates digital immersive experiences for the screen and the physical world”

En 2019, c’est Dior qui joue avec le vidéo mapping pour inaugurer la nouvelle boutique des Champs-Élysées ! Sur la façade de la boutique apparaissent des lignes horizontales et verticales entrecroisées symbolisant le tartan, tissu emblématique de la maison de haute-couture. L’iconique silhouette Lady Dior se démultiplie pour laisser place à un feux d’artifices et une pluie d’étoiles. De quoi attirer la clientèle…

Le mapping 3D est également couramment utilisé pour faire la promotion d’objets. En effet, cela permet aux entreprises d’acquérir une meilleure visibilité et de plus faire parler d’elle et de son produit. C’est pourquoi, des entreprises ont utilisé des mappings de projections vidéo pour créer des campagnes étonnantes pour leurs produits dans les grandes villes à travers le monde. Parmi ces campagnes, nous retrouvons par exemple :

La campagne de Porsche, qui a utilisé le mapping 3D sur le modèle Carrera 4s :

Enfin, la célèbre marque New Balance a également utilisé le mapping 3D pour faire la campagne de l’une de ces sneakers :

Pour conclure, nous avons constaté que les entreprises ne sont pas les seules à utiliser cette technique de projection, les artistes utilisent également le mapping vidéo comme un moyen d’expression, convaincus que cela peut améliorer leurs moyens créatifs existants, tels que la peinture et le dessin. De nombreuses projections vidéo font leur apparition dans les centres urbains tels que New York, Paris et Londres, où les artistes utilisent des techniques de projections en public. De cette manière, ils peuvent montrer leur travail dans n’importe quel endroit, car n’importe quoi, n’importe où, peut devenir un support au mapping. Beaucoup de gens reconnaissent que ce milieu nouveau et passionnant peut jouer un énorme rôle dans l’évolution de l’art technologique public.

Sources

Cet article a été écrit par Alice Flamant, Cyrielle Bossé, Jeanne-Eloïse Guérin et Marion Plante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 1 =