Bases connectées

Dans la catégorie Objets connectés

Introduit il y a plus de deux ans par Amazon aux Etats-Unis, les bases connectées font leurs arrivées en France. C’est le 3 août 2016 que la Google Home fait son apparition en France.

Sous la forme d’une enceinte connectée, ces assistants intelligents proposent d’organiser et gérer votre quotidien. A l’aide d’une connexion internet et d’un compte Google, ils permettent la gestion d’un agenda, répondent à des questions vocales simples telles que “Quel temps fait-il à Rennes aujourd’hui” ou “Quels sont les restaurants asiatiques autours de moi ?”

“Qu’est ce que c’est ?”

Les deux concurrents ont su se distinguer en proposant deux bases connectées aux designs bien différents. Chez amazon, il s’agit d’une simple enceinte portative tandis que chez Google, elle prend la forme d’une bougie.  L’enceinte devient alors un élément décoratif qui peut s’intégrer à votre intérieur.

Grâce à plusieurs micros, l’enceinte nous écoute et peut répondre à plusieurs requêtes: la recherche sur internet, la planification d’un rendez-vous en passant  et la diffusion de contenu musical en streaming (Spotify, Deezer, GooglePlay).

Un pas dans la domotique pour Google avec cette enceinte qui donne aussi la possibilité de contrôler les objets connectés de la maison. Elle peut gérer l’éclairage, la température ou encore diffuser des photos ou vidéos Youtube sur un téléviseur.

A moyen terme, le développement d’applications va s’ouvrir aux annonceurs qui pourront s’intégrer dans les enceintes.

“Un marché prometteur”

Aujourd’hui, Amazon Echo détient 70% du marché des enceintes connectées aux Etats-Unis contre 30% pour le géant Google soit au total plus de 35 millions d’utilisateurs. Néanmoins, Amazon Echo n’est disponible que dans 5 pays Anglos Saxon alors que son principal concurrent s’étend dans plusieurs langues. De ce fait, l’écart tend à se resserrer avec l’arrivée de la Google Home en Europe.

Un marché florissant jalousés par d’autres géants comme Apple et Microsofts qui développent leurs propres enceintes.

“OK Google…”

Le grand géant Google a récemment créé une polémique autour de son enceinte connectée.  En effet, la Google home a recommandé à plusieurs utilisateurs américain d’aller voir « La belle et la bête » au cinéma.

Une publicité sonore qui n’est pas passé inaperçu. Cependant, ce n’est pas la seule action mise en place. Au cours du Superbowl, la chaîne de restauration américaine Burger King a trollé les enceintes Google Home. La phrase “Ok google ! What’s a Whooper?” prononcée lors d’un spot publicitaire a déclenché toutes les enceintes des foyers américains. L’assistant vocale à partir de recherches internet a décrit la composition du sandwich.

“Le respect de la vie privée ?”

Les risque de piratage sont nombreux et peuvent représenter un frein à la démocratisation des ces nouveaux objets connectés. Des chercheurs chinois ont découvert une certaine sensibilité aux ultrasons, inaudibles par une oreille humaine et peuvent être activé sans aucune demande de leurs propriétaires.

Les consommateurs de ces enceintes, allumées en permanence, peuvent craindre le respect de leur vie privée. Les microphones écoutent donc en permanence les conversations et enregistrent tout ce qu’il se passe autour d’elles. De ce fait, les Google Home et les Amazon echo récoltent un grand nombre d’informations personnelles sur les tendances de consommation des différents foyers.

“South Park s’empare du phénomène”

Les créateurs de South Park -Trey Parker et Matt Stone- ont réussi par la voix du crapuleux Eric Cartman de se connecter aux enceintes des différents foyers. Le 14 septembre 2017, lors de sa première diffusion, le personnage a réussi à faire entendre des listes de courses, plusieurs écoutes de musiques ou encore des grossièretés.

“En dehors de la fiction”

Les bases connectés ont maintenant une double casquette et peuvent intervenir en contactant les autorités supérieures. Par exemple, lors d’une scène de ménage plutôt agitée, Amazon Echo a contacté les forces de l’ordre qui se sont immédiatement emparé de cette affaire.  A l’avenir, ces enceintes pourraient devenir un véritable allié pour la justice.

Cependant, ces enregistrements sont reliés directement au data de Google. Amazon, récoltent donc un grand nombre d’informations. On peut donc se poser la question de savoir si ces enceintes ne sont pas un pas de plus vers la surveillance intrusive des citoyens…

“ Qu’en pense les Rennais ?”

Cet article vous a été offert par Louise, Pierre et Pierre Yves

Sources :
http://www.frandroid.com/produits-android/accessoires-objets-connectes/454464_a-quoi-sert-le-google-home-lenceinte-intelligente-et-assistant-pour-la-maison
https://www.youtube.com/watch?v=Mb4tN-L6hc4&t=603s
https://www.youtube.com/watch?v=lYxN5H8fY1g
https://www.youtube.com/watch?v=n5lj63-nc5g
https://www.youtube.com/watch?v=m5hiFurj7iQ&t=289s
https://store.google.com/fr/product/google_home
https://support.microsoft.com/fr-fr/help/17214/windows-10-what-is
https://www.objetconnecte.net/amazon-echo/
http://www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/1194558-google-home-google-penetre-dans-votre-salon-avec-ses-trois-enceintes/
http://www.liberation.fr/futurs/2017/08/30/ok-google-home-a-quoi-tu-sers_1593056
https://www.letemps.ch/economie/2017/08/13/quelques-jours-google-home-lenceinte-connectee-assistant-virtuel

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le nous savoir en postant un commentaire ! :)