21 BUTTONS : OU COMMENT MONÉTISER SON AUDIENCE ?

Maintenant que vous êtes des pros du marketing d’influence depuis nos derniers articles, on vous parle aujourd’hui de la monétisation sur les réseaux sociaux avec l’appli du moment : 21 Buttons.

21 buttons est l’application incontournable pour gagner de l’argent grâce à ses followers, en partageant ses idées shopping. Créée en 2015 en Espagne, elle connait un grand succès en Europe depuis 2018.

Réseau social et market place à la fois

Comme sur Instagram et Pinterest, 21 Buttons est une application ou les utilisateurs peuvent poster leurs looks et styles vestimentaires. C’est un réseau social qui fonctionne avec un système d’abonnement, de likes et de commentaires permettant de réagir aux publications. On peut aussi voir le nombre de vues qu’une photo génère.

On appelle « buttoners » les utilisateurs qui postent leur looks et accumulent des pourcentages sur les achats réalisés par les « buttons » qui les suivent. Les recherches se font grâce à des mots clés et des filtres pour sélectionner la catégorie, la marque, le prix ou la couleur recherchée.

La petite (ou grande) nouveauté, c’est qu’à partir des publications des looks des buttoners, le buttons peut cliquer sur les liens d’affiliations des articles pour accéder directement au e-shop de la marque.

Un business model innovant

A moins d’avoir un partenariat d’affiliation avec les marques sur Instagram ou Pinterest, aucun autre réseau social ne permet de gagner de l’argent en postant son look. Les utilisateurs peuvent donc acheter directement les articles tagués par les buttoners, tout en les rémunérant, qu’importe leur notoriété.

La monétisation de l’audience : c’est quoi ?

Avec 21 Buttons, tout le monde peut être buttoners et donc influencer son audience. Les buttons accumulent des pourcentages sur les ventes des vêtements qu’ils ont posté, et peuvent retirer cet argent à partir de 10€. Qu’importe la taille de sa communauté, le but est de la séduire pour la rendre monnaie. Et c’est sur, plus sa communauté est en confiance, plus elle est fidèle et donc susceptible de passer à l’achat. La suggestion de vêtements passe donc inaperçue. En clair, c’est comme si le buttoners est notre meilleur ami et qu’au lieu de nous prêter ses vêtements, il nous laisse gentiment jeter un œil dans sa garde robe virtuelle et nous recommande ses vêtements. Le hic, c’est que dans cet échange de coup de cœur vestimentaire, il y a de l’argent. Et ça change tout… Nous devenons les gagne pain de nos « amis ». On peut alors se questionner et remettre en cause la confiance que l’on a envers notre ami buttoners. C’est aussi ça la monétisation de l’audience.

A qui profite la monétisation ?

Outre la rémunération des buttoners qui parviennent à convaincre leur audience et donc à les faire acheter, la monétisation arrange aussi les géants de la mode comme Zara ou H&M par exemple. En effet, cette monétisation de l’audience des influenceurs est un levier incontournable de croissance économique. Elle leur permet de peser encore un peu plus lourd sur le marché et de booster leurs  sites e-commerce. C’est un moyen pour eux d’être encore plus visible et d’avoir de la publicité gratuite.

Vous l’avez compris, les petites PME de la mode n’ont pas grand intérêt à se lancer dans l’aventure 21 Buttons, car l’intérêt de la monétisation dépend du nombre d’utilisateur et du poids des sites e-commerce, qui génèrent déjà beaucoup de trafic. 

Alors convaincus ?

En clair, tout le monde peut être gagnant dans l’aventure 21 Buttons. Les buttons gagnent de l’argent, les buttons gagnent du temps en accédant directement aux articles sans efforts, et les grandes marques profitent des communautés des influenceurs. Gardez juste en tête que derrière ce réseau social, il y a un gain financier à la clé.

L’application est facile à utiliser, son interface est agréable et ludique. Pour chipoter, on pourrait dire qu’il manque un indicateur de succès d’achat d’un article, mais on a hâte de voir les prochaines mises à jour !

Pour télécharger l’application, vous pouvez cliquer ici :

Sources :

Cet article a été écrit par Caroline Le Douarin

Les différents types d’influenceurs – Comment bien les choisir ?

Vous avez très certainement déjà entendu parler des #influenceurs, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les médias. Depuis peu, de nouveaux termes sont apparus ; nano-influenceur, macro-influenceur, méga-influenceur… Mais quelle est la différence entre toutes ces catégories ? Cet article devrait vous aider à y voir plus clair.

Pour commencer, un influenceur, qu’est-ce que c’est ?

La vraie question n’est pas ce que c’est mais plutôt qui ils sont. La définition exacte d’un influenceur est en réalité un individu qui, de par son statut ou son exposition médiatique, peut influencer les comportements de consommation dans un univers donné, en l’occurrence sur les réseaux sociaux et notamment Instagram. Nous pouvons également les appeler K.O.L : Key Opinion Leader de par leur force de persuasion envers leurs followers. Ils sont perçus comme de véritables leviers dans le cadre d’une stratégie marketing digital.

Vous avez tous déjà dû voir dans votre fil d’actualité des partenariats, des codes promotionnels, des placements de produits, vous avez peut-être même déjà acheté un produit à l’issu d’une photo ou d’une vidéo d’un influenceur que vous suivez sur #Instagram. Avec ses 1,5 milliards d’utilisateurs inscrits, Instagram est le deuxième réseau social le plus utilisé au monde. Il accorde une importance majeure à l’esthétique des publications ce qui est un véritable atout pour mettre en valeur les produits d’une marque. Par exemple, un influenceur catégorisé « lifestyle » peut très bien être contacté par un hôtel ou une agence de voyage afin de faire des photos qu’il publiera sur son compte en identifiant le compte Instagram de la marque. Face à des photos esthétiques et travaillées, cela peut procurer de l’envie et une possibilité par la suite de se rendre dans cet hôtel.

L’influence est dans toutes les campagnes aujourd’hui parce que nous vivons, que nous le voulions ou pas, dans une ère d’influence. Sur la toile, une image de marque, une personnalité peut se faire et se défaire en quelques secondes. Les consommateurs étant pour la plupart hyper connectés en tout lieu et à tout moment, un jeune internaute sur trois aujourd’hui choisira une marque évoquée par une recommandation ou une influence sur la toile.

Nous sommes influencés de par les personnes pour lesquels nous aimons le contenu et en qui nous avons confiance. Tout l’enjeu est là pour la marque : choisir la bonne personne qui saura mettre le produit en avant et qui suscitera de l’engagement auprès de ses abonnés. En effet, le but pour la marque est de vendre davantage en un temps court.

L’influenceur est généralement perçu comme un véritable atout pour les entreprises en quête de visibilité et de notoriété. En effet, en quelques années, le marketing d’influence digital est devenu l’outil fondamental permettant de diffuser de l’information par le biais de personnes influentes. Cela a transformé la manière de promouvoir, auprès des consommateurs potentiels, l’image et la notoriété d’un produit mode, lifestyle, sport, d’un hôtel, ou d’un service…  Chaque bon influenceur à un profil comportemental très identifiable qui lui donne un rôle légitime pouvant participer à la notoriété de la marque via sa communauté.

Récemment, la succession de polémiques au sujet des « fake followers » a accentué le doute des parties prenantes, et surtout la méfiance des consommateurs. En effet beaucoup d’influenceur achètent des followers, ce qui peut au premier abord attirer une marque, mais par la suite cela aura un effet négatif sur cette dernière car aucun engagement n’aura suivi. Les marques s’assurent désormais de collaborer avec de « vrais » influenceurs, qui sont non seulement inspirants mais surtout qui ne trahissent pas leur communauté et qui les engagent, ce qui n’est pas le cas de tous. Il faut donc être prudent et faire attention à bien observer les commentaires, les tags, les mentions d’un compte, afin d’en vérifier l’authenticité.

Les différentes catégories d’influenceurs :

De par ce « phénomène » des catégories d’influenceurs sont entrés en jeu,

  • Les méga-influenceurs avec plus d’un million de followers et un faible taux d’engagement ;
  • Les macro-influenceurs avec de 100 000 à 1 000 000 de followers, qui ont un taux d’engagement deux fois plus important que celui des Méga, et le même taux de conversion ;
  • Les micro-influenceurs avec de 10 000 à 100 000 followers qui ont un taux d’engagement trois fois plus important que celui des Méga, et surtout un taux de conversion deux fois plus important que celui des Méga ;
  • Les nano-influenceurs ont moins de 10 000 followers et un taux d’engagement trois fois plus important que celui des Méga, et surtout un taux de conversion quatre fois plus important que celui des Méga.

Le nombre de followers ne détermine pas le taux d’engagement d’un influenceur. Différentes méthodes sont possibles pour calculer le taux d’engagement. Il existe plusieurs manières de penser lorsqu’il s’agit de choisir la meilleure méthode : bien que la plupart des Social Médias Managers calculent le taux d’engagement en ajoutant les « j’aime » et commentaires, d’autres pensent qu’il serait pertinent d’ajouter le nombre de publications sauvegardées & partagées en privé. Quoi qu’il en soit, le taux d’engagement est bien plus important que le nombre de followers.

Pour conclure, une marque ne doit pas collaborer n’importe comment avec n’importe quel influenceur pour, d’une part, ne pas se décrédibiliser et pour avoir un réel impact positif sur leur stratégie de marketing digital. Il est important de bien les choisir et l’idéal est d’identifier un influenceur en affinité la marque, il doit s’approprier le produit, en être véritablement consommateur, pour délivrer un message crédible à sa communauté.

Sources :

Cet article a été écrit par Imane Mounir

Comment identifier les meilleurs influenceurs pour les entreprises ?

Comment identifier les meilleurs influenceurs ? Comment structurer le partenariat ? Quelles rémunérations définir ? C’est pour répondre à ces questions que nous avons eu l’idée de rédiger cet article dans le but d’aider les entreprises à trouver leurs influenceurs de marque.

Dans ce monde devenu incontournable et nécessaire pour les marques, cet article va permettre d’aider à effectuer une communication avec l’aide d’un influenceur.

Lire la suite de « Comment identifier les meilleurs influenceurs pour les entreprises ? »

DOSSIER : PEUT-ON FAIRE CONFIANCE AUX INFLUENCEURS ?

Simples internautes reconvertis en véritable stratégie marketing, les influenceurs sont de plus en plus nombreux sur Internet. Remplaçant les vecteurs de communication traditionnels, les influenceurs représentent un outil non négligeable pour la promotion des marques. Revenons tout d’abord sur ce qui définit un influenceur et ce qu’il représente à la fois pour ses followers et pour les entreprises.

Lire la suite de « DOSSIER : PEUT-ON FAIRE CONFIANCE AUX INFLUENCEURS ? »

L’évolution du marketing 1.0 à 4.0 


Depuis le milieu du 20eme, la société a connu d’importantes mutations ; changements des comportements, nouvelles pratiques et tendances de consommation, apparition du web. Pour remplir son rôle le marketing évolue avec l’ère du temps.

On peut ainsi diviser l’évolution du marketing en 4 phases, du 1.0 au 4.0. Chacune de ces périodes s’alimente de théories, de pratiques spécifiques, et utilise des canaux différents.

Lire la suite de « L’évolution du marketing 1.0 à 4.0  »

Evan de Bretagne, un bloggeur demi-sel !

Notre équipe est allé à la rencontre d’Evan de Bretagne, influenceur breton 100% pur beurre. Un échange riche et captivant autour de son métier, ses activités et sa vision de l’influence. Il nous fait voyager à travers sa passion pour l’audiovisuel et la Bretagne, sa région natale. Zoom sur son parcours et la construction d’une e-réputation.

Lire la suite de « Evan de Bretagne, un bloggeur demi-sel ! »

[INTERVIEW] Fils de Pomme, l’influence du cidre sur les réseaux sociaux

FILS DE PØMME, Vice meilleur Cidre-Poiré du monde 2017-2018, nous dévoile l’influence des réseaux sociaux sur leur entreprise. Jeunes, dynamiques et engagés, ils développent à leur image cette start-up. L’influence par les réseaux sociaux, placement de produits, communauté, ils nous expliquent tout.

En quelques lignes, expliquez-nous l’histoire de votre entreprise.

FILS DE PØMME est la 1ère cidrerie engagée 100% biologique et naturelle, créée par Théo et Valentin en 2017. Notre leitmotiv, retravailler le cidre en lui rendant toutes ses lettres de noblesse, pour avoir des cidres plus raffinés et élégants en bouche. 

Lire la suite de « [INTERVIEW] Fils de Pomme, l’influence du cidre sur les réseaux sociaux »

Un œuf est devenu l’image la plus populaire d’instagram, comment cela est-il possible ? 


Avec un peu plus de 52 millions de likes, la photo banale d’un œuf est devenue l’image la plus célèbre d’instagram détrônant ainsi Kylie Jenner.

On peut noter que sur les réseaux sociaux la bêtise fait souvent recette, à partir du moment où l’on établit un bon stratagème. Dimanche 13 janvier 2019, la photo d’un œuf sur un fond blanc est devenue l’image la plus populaire d’instagram.

Lire la suite de « Un œuf est devenu l’image la plus populaire d’instagram, comment cela est-il possible ?  »