L’interview (vidéo) décontracté d’une start-up bretonne avec Michel L’Hostis, CEO d’Apizee

Nous avons interviewé Michel L’Hostis le 10 décembre 2019 à Lannion dans les locaux d’Apizee.

Tout d’abord la première partie est consacrée à un jeu de question réponse.

Ensuite, la deuxième partie à des questions sur l’histoire de la start-up et son évolution.

Vous allez pouvoir découvrir Apizee, son environnement et son CEO.

Découvrez la start up bretonne en plein boom

Copyrights : Fabien Delpuech

Vous voulez en savoir plus sur Apizee et ses solutions ? www.Apizee.com

Sources :

Apizee – Michel L’Hostis, CEO d’Apizee

Cet article a été écrit par Fabien Delpuech

Les nouveaux métiers du numérique

Le numérique a un impact important dans notre mode de vie, il a chamboulé nos habitudes de consommations obligeant les entreprises à saisir cette opportunité afin d’être toujours au plus proche des attentes des consommateurs. Il est certain que cet objectif a chamboulé aussi le marché de l’emploi et tout particulièrement l’organisation interne de l’entreprise.  Nous pouvons aujourd’hui observer un nouveau panel de métier, majoritairement dans le digital. Vous entendrez sûrement parler de community manager, data analyst… mais à quoi correspondent ces métiers et quel en est la perceptive sur le marché de l’emploi ?

Quels sont les nouveaux métiers ?

50, c’est le nombre de nouveaux métiers recensées. Cependant ces nouvelles professions 3.0 encore méconnues représentent de véritables opportunités. Nous assistons à une mutation profonde des métiers. C’est pourquoi certaines compétences clés sont appréciées : L’analyse, la maîtrise technique, la création, la compétence interface consommateur, la compétence managériale et organisationnelle. Les métiers demandent de plus en plus de polyvalence, en effet les professionnels du digital se doivent de comprendre les besoins stratégiques des spécialistes.
Zoom sur le métier de data analyst :

Mutation des métiers du digital

Il est certain que cette demande de polyvalence évolue au fur et à mesure des tendances digitales, de la transformation digitale mais aussi des études sur la psychologie de l’internautes. C’est pourquoi nous voyons peu à peu disparaitre des métiers comme le métier de webmaster pour laisser place à des métiers plus spécialisé comme UX Designer, chief data officer… Ainsi, le numérique est un réel levier de croissance pour les organisations. Celles-ci doivent toujours se perfectionner et se spécialiser afin de transformer la manière de travailler, de communiquer mais aussi de produire de la valeur.

  • Administrateur de réseaux
  • Community manager
  • Data scientist, analyst ou protection officer (DPO)
  • Digital brand content manager
  • Développeur web
  • Fab-manager
  • UX manager
  • Traffic Manager…

Le numérique n’est pas un secteur attractif pour les femmes ?

Et oui, le secteur du numérique est l’un des secteurs qui emploi le moins de femme. Bien que seulement 30% des emplois du numérique sont occupés par des femmes, celles-ci sont plutôt satisfaites du poste qu’elles occupent. Depuis quelques années, les formations dans le numérique se multiplient pour les femmes. Des écoles réfléchissent même à proposer des parcours de formation 100% féminin. A suivre…

©GenderScan TM

Tips : trouver un emploi grâce au digital

©Marie Chamboncel

Sources

Cet article a été écrit par Marie Chamboncel

Le drone, est-il le nouveau compagnon des agriculteurs ?

Aujourd’hui, les satellites ne suffisent plus pour analyser les terres des agriculteurs. Des nouvelles solutions comme les drones permettent une rapidité et une analyse en profondeur d’un terrain agricole. De ce fait, cet outil est en pleine expansion dans le secteur agricole, car il répond à des problématiques aussi bien de maîtrise que d’analyse des sols.

Le drone, expert de l’analyse des sols pour les agriculteurs

La course à la maîtrise des sols pour les exploitants passe maintenant par les airs. Les nouvelles technologies ont développé des drones qui sont adaptés à tous les secteurs d’activité. L’agriculture en fait partie, des entreprises développent des drones pour analyser l’état des terres. Les satellites ne suffisent pas ou ne sont pas assez précis pour répondre aux besoins. Chaque entreprise se spécialise dans une technologie répondant à un besoin de l’exploitant. Il existe donc un panel de solutions assez large suivant la culture et les analyses attendues. Les solutions deviennent également de plus en plus abordables car de nombreux acteurs émergent.

Les offres de drones sont adaptées à tous les budgets

Les entreprises proposant des services d’analyse par drone ont plusieurs offres. D’abord, il y a l’achat d’un drone pouvant aller de 800 à 5 000 €. Ensuite, la location à une entreprise prestataire, souvent, ce sont les concepteurs des drones. La fourchette de prix est d’environ 150 € pour une intervention. Puis, il existe la location à une mutualisation, les drones appartiennent par exemple, à une chambre d’agriculture. Cela permet de proposer un prix très attractif, mais les délais de réservation peuvent être longs. Enfin, des agriculteurs se regroupent pour acheter un drone, cela est plus cher que la location. Mais les utilisateurs peuvent avoir des usages beaucoup plus réguliers et ainsi avoir un suivi plus poussé de leurs champs.

La solution d’analyse par drone est déjà adoptée par des agriculteurs

Le drone est la solution indispensable pour améliorer les rendements des agriculteurs. La solution est adoptée par Hubertus Paetow un fermier en Allemagne. Il a augmenté ses rendements d’un tiers grâce à l’achat d’un drone. Il nous explique comment il procède avec son drone. Pour commencer il dessine le champ sur son téléphone pour analyse la parcelle qu’il souhaite contrôler. Ensuite, la solution planifie un plan de vol automatique. Et enfin, des images sont extraites automatiquement sur l’état du champ. L’agriculture va pouvoir analyser les résultats sur son ordinateur pour mettre en place un plan d’action.

Pour chaque besoin, le drone a sa solution

M. Hubertus nous montre des taches de couleur dans certains de ses champs, elles montrent des attaques de rongeurs. Il va pouvoir mettre en place des solutions contre ces rongeurs et contrôler la progression. La solution va permettre un gain de temps et d’argent pour gérer son champ.

Sources

Cet article a été écrit par Fabien Delpuech