L’humour : amante du community management

Dans la catégorie Réseaux sociaux

Carrefour, SNCF, Free…Tant de grands noms qui parlent aux esprits naturellement constitués. Leur succès commercial n’est plus à faire même si depuis quelques années c’est sur le numérique qu’ils tirent leur épingle du jeu. Ceux qui manient un peu l’outil à l’oiseau bleu, ont déjà pu apprécier les tweets déroutants des community-managers de ces grandes marques. Humour cocasse, répartie insolite, et contenu inventif forment un cocktail détonnant qui innonde de plus en plus la toile.

Sa mission: vous faire parler !

Coluche peut dormir sur ses deux oreilles, la relève est assurée ! Les joyeux lurons représentant les entreprises fleurissent à vitesse grand V. Les réseaux sociaux ne sont pas étrangers à ce phénomène puisqu’ils participent à la banalisation de l’humour! Les blagues tissent du lien avec les communautés que l’on représente. Elles incitent les individus à converser, réagir, commenter… Par un ton amical, le community-manager brise la barrière entre lui et ses abonnés. Il devient le bon copain avec qui on peut plaisanter.

[stag_image style= »no-filter » src= »http://www.letendanceur.bzh/wp-content/uploads/2017/10/23113453_860910220753708_240371642_n.png » alignment= »center » url= » »]

Plus fort qu’Inception ?

L’humour a un impact indéniable sur la mémorisation d’un message. Vous retiendrez plus rapidement un propos s’il est drôle et personnalisé. Cobb n’a qu’a bien se tenir.

L’humour fait vendre

Soyons francs, la plupart du temps, les images que nous postons sur les réseaux sont comiques. La nouvelle génération est très attachée à la question de l’humour. Et lorsqu’on sait que cette génération représentera 1400 milliards de $ en 2020, il faut la bichonner. Aujourd’hui, le rire est le Saint Graal pour faire vendre.

[stag_image style= »no-filter » src= »http://www.letendanceur.bzh/wp-content/uploads/2017/10/23030861_860240837487313_1471296288_o.png » alignment= »center » url= » »]

La starification du communicant

Attention à ne pas se lancer dans une guerre d’égo! Le community manager ne doit pas tomber dans ces travers. Ne pas oublier qu’il est le porte-voix d’une entreprise, le représentant de sa notoriété. Il est donc préférable de faire chauffer la matière grise avant de publier un contenu. Une blague qui fait hurler de rire, peut provoquer un tollé. Ce qu’on appelle plus communément un « Bad Buzz ».
Le CM de la KLM peut en témoigner, euphorique de la victoire de son pays contre le Mexique, il envoie un tweet humoristique : soucis, la compagnie dessert le monde entier.

Avis aux grands enfants: les réseaux sociaux ne sont pas une cour de récré à ciel ouvert! Le community management requiert du temps mais le temps c’est de l’argent pour les patrons. La forme prime sur le fond et incite les CM à recourir aux messages décalés, qui font exploser les interactions. Ce qui faisait le sel du métier: une relation de confiance entre une entreprise et une communauté tombe en ruine. Le job est en pleine mutation et perd sa crédibilité aux yeux du monde. L’église est donc à remettre au milieu du village.

Cet article vous a été offert par Paul Mahéo

SOURCES :
http://www.squid-impact.fr/community-manager-humour/
https://www.definitions-marketing.com/humour-et-repartie-competences-cle-du-communitymanager/
http://guidesocialmedia.com/2015/03/le-community-management-ou-le-pouvoir-prodigue-par-lesreseaux-sociaux/
http://lesfailsdescommunitymanagers.over-blog.com/2015/03/le-bad-buzz-l-arme-fatale-desmauvais-community-manager.html
https://www.webmarketing-com.com/2013/07/26/22594-les-community-manager-vont-ils-tuer-lecommunity-management
http://www.pablobuisson.fr/community-manager-nouvelle-approche-entreprises/
https://www.alesiacom.com/dossiers/marketing-humour-lol-communication
https://www.expertinbox.com/2013/04/02/le-marketing-par-lhumour-faire-sourire-pour-mieuxvendre/
https://www.youtube.com/watch?v=I_sp2vEtRIo
http://www.my-guroo.com/?powerpress_pinw=2086-podcast

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le nous savoir en postant un commentaire ! :)