Petit état des lieux des réseaux sociaux

Dans la catégorie Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont de plus en plus présents dans nos vies et ne cessent de s’imposer comme indispensables à l’évolution du web. Voici quelques chiffres significatifs les concernant !

Facebook encore et toujours en pôle position

 Facebook tout d’abord, est aujourd’hui, selon le Blog Du Modérateur, le réseau social le plus populaire au monde, il est numéro 1 dans 128 pays sur 137 étudiés. Fondé en 2004 par Mark Zuckerberg, il est devenu incontournable au fil des années et atteint aujourd’hui 1,55 milliard d’utilisateurs actifs mensuels à travers le monde. Il faut savoir que 1,314 milliard d’entre eux sont sur mobile soit 88% des utilisateurs, qu’il y a environ 30 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France, dont 24 millions sur mobile et que ses utilisateurs quotidiens se connectent en moyenne 14 fois par jour à l’application !
Financièrement, le réseau s’en sort très bien. Le chiffre d’affaires de Facebook était en 2014 de 12,466 milliards de dollars ce qui a presque doublé par rapport à 2013 (7,872 milliards) et le bénéfice dégagé était de 2,94 milliards de dollars, ce qui est sensiblement égal à l’année passée.

[stag_image style= »no-filter » src= »http://www.letendanceur.bzh/wp-content/uploads/2016/06/Facebook.png » alignment= »center » url= » »]

Concernant les habitudes d’utilisation de Facebook, il faut savoir que l’âge moyen des utilisateurs est de 22 ans et que 48% des 18-34 ans se connectent sur Facebook dès leur réveil. Nous savons que le fil d’actualité représente 40% du temps passé sur le réseau, que 46% des membres se rendent sur Facebook pendant leur shopping, 47% quand ils font à manger et 48% quand ils font du sport. Chaque jour, 10 milliards de messages sont envoyés et 350 millions de photos postées, 1,8 million de « likes « sont distribués chaque minute et 4100 statuts sont publiés chaque seconde. Enfin, en moyenne, les utilisateurs passent 6h45 par mois sur Facebook, ils ont 89 pages fan likées et un nombre moyen d’ami de 177 en France contre 338 dans le monde.

Au niveau des données commerciales, on se rend vite compte que le réseau se révèle être une aubaine pour les marques : 14% des utilisateurs français affirment avoir acheté un cadeau après l’avoir vu dans le fil d’actualité, le ciblage des campagnes Facebook aurait un taux de pertinence de 91%, contre 27% pour les autres campagnes en ligne et les contenus sponsorisés ont un taux d’engagement 8 fois supérieur aux publicités classiques ! De quoi attirer de nombreux annonceurs…
Désormais, Facebook prend un autre tournant et tente de sortir de son cadre de départ en raccrochant à son réseau des fonctionnalités ou applications complémentaires à son service de base. En voici quelques exemples…

  • Le réseau social a annoncé mercredi 24 juin 2015 qu’il était possible de s’inscrire sur Messenger, sa plate-forme de discussion, sans posséder de compte Facebook. Il faut alors entrer son nom, son prénom, son numéro de téléphone et télécharger une photo de profil. Cette fonctionnalité n’est cependant pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis, au Pérou, au Venezuela et au Canada. Si Messenger compte déjà 700 millions d’utilisateurs actifs par mois et a récemment dépassé le milliard de téléchargements sur Android, cela risque de s’accroitre avec cette nouvelle !
  • Ensuite, on commence à voir apparaître une possibilité de vidéo en Live sur Facebook notamment avec la fonctionnalité Livestream. À l’image de l’application Périscope, elle permet de diffuser en live une vidéo afin d’interagir en direct avec nos fans, car effectivement, cette fonctionnalité n’est disponible pour le moment que pour les pages !
  • Enfin, en vue des prochains évènements sportifs, Facebook se prépare et vient d’annoncer la mise en place d’une nouvelle fonctionnalité pour son application mobile : Facebook Sports Stadium. Le réseau social explique qu’il s’agit d’un « lieu dédié à l’expérience sportive en temps réel avec vos amis et le reste du monde ». Mais malheureusement, pour le moment, cette fonctionnalité est en cours de déploiement sur l’application iOS de Facebook seulement, aux États-Unis et uniquement pour le Super Bowl.

Facebook complète donc bel et bien son offre avec des fonctionnalités plutôt prometteuses !

[stag_image style= »no-filter » src= »http://www.letendanceur.bzh/wp-content/uploads/2016/06/instagram.jpg » alignment= »center » url= » »]

Instagram, le réseau social qui monte

Instagram de son côté, est le réseau social qui a su dépasser Twitter en terme d’utilisateurs. Chaque mois, 400 millions de personnes utilisent le réseau (dont 100 millions aux États-Unis et 300 millions en dehors). Depuis un an, 100 millions de personnes ont rejoint Instagram et parmi ces nouveaux membres, plus de la moitié proviennent d’Europe ou d’Asie mais le Brésil, le Japon et l’Indonésie sont les 3 pays qui ont le plus contribué à la croissance d’Instagram en 2015. Une internationalisation plutôt intéressante !

En termes d’utilisation, chaque jour, 80 millions de photos sont partagées et engendrent 2,5 milliards de « j’aime » ! Une personne suit en moyenne 134 personnes et 46% des utilisateurs suivent également des marques. S’il y a une parité quasiment égale entre les utilisateurs hommes et femmes sur Instagram, ils ont à 76% entre 16 et 34 ans ce qui définit Instagram comme un réseau à audience relativement jeune.

En avril 2012, Facebook rachète Instagram pour 750 millions de dollars, ce qui n’a pas freiné l’expansion du réseau, bien au contraire. Récemment, ses règles de publication ont été assouplies : alors que le format carré était auparavant obligatoire, les utilisateurs peuvent désormais partager également des photos au format paysage.

Enfin, concernant ses finances, Instagram reste très discret, cependant nous savons qu’ils ont dégagé un chiffre d’affaires entre 1,3 et 2,1 milliards de dollars en 2015. On prévoit donc un bel avenir à ce réseau, qui n’a jamais été autant dans la tendance !

[stag_image style= »no-filter » src= »http://www.letendanceur.bzh/wp-content/uploads/2016/06/Twitter-2.jpg » alignment= »center » url= » »]

Les difficultés économiques de Twitter

 Twitter, pour terminer, fait désormais partie intégrante des principaux réseaux sociaux. Il se démarque des autres services sur de nombreux aspects, notamment par la fameuse limitation des messages à 140 caractères, qui tend à s’étendre durant le premier trimestre de 2016.

Lancé par @jack en 2006, Twitter est aujourd’hui très connu en France et dans le monde. Le réseau compte effectivement 304 millions d’utilisateurs actifs mensuels dont 80% sur mobile et 100 millions d’utilisateurs quotidiens. 500 millions de tweets sont envoyés chaque jour et si l’on compte depuis le lancement du réseau c’est plus de 300 milliards de tweets ont été publiés ! A noter : les tweets contenant une photo sont deux fois plus partagés que la moyenne.

Il y a actuellement 136 000 comptes certifiés et le nombre moyen de followers d’un compte est de 208 utilisateurs. La donnée la plus impressionnante reste tout de même que 56% des utilisateurs n’ont jamais twitté et 11% ont twitté une seule fois. Finalement, seulement 8% des utilisateurs ont twitté plus de 50 fois dans leur vie et c’est donc ces 8% d’utilisateurs qui font réellement vivre Twitter. En France, nous savons que 61% des utilisateurs ont moins de 35 ans, qu’ils sont à 55% des hommes et habitent à 33% en Île de France. L’âge moyen reste tout de même de 22 ans, égal à celui de Facebook, et 53% des utilisateurs sont des adolescents.

Concernant les données plus financières, le chiffre d’affaires de Twitter en 2014 était de 1,402 milliards de dollars cependant il ne dégage aucun bénéfice et observe une perte nette de 578 millions de dollars… Si la publicité mobile représente 85% des revenus publicitaires, cela ne semble plus être assez pour compenser les pertes.
Enfin, il faut savoir qu’aujourd’hui, 1 million de sites intègrent les tweets et toutes les chaines TV créent des hashtags pour inviter les téléspectateurs à réagir en direct ce qui donne une place primordiale à Twitter dans l’avenir des médias. D’ailleurs, le réseau social américain et le géant de l’Internet Google ont étendu vendredi 21 août 2015 un partenariat permettant aux messages publiés sur Twitter d’apparaître dans les résultats du moteur de recherche. Toutes ces démarches permettent au réseau social de sortir de son cadre de base, de se détacher de la plateforme Twitter de départ et d’offrir à ce réseau un avenir avec une multitude de possibilités et nous l’espérons, une pérennité plus certaine.

Il ne faut bien évidemment pas oublier Pinterest, TumblrSnapchat et les autres réseaux plus professionnels comme Linkedin ou Viadeo. Toutes ces plateformes évoluent sans cesse depuis leur création, et n’ont pas finis de nous surprendre mais encore faut-il réussir à vivre dans ce web 2.0, rempli de concurrence et où la majorité des plateformes ne sont pas payantes… Ce sont justement ces questions de modèles économiques qui seront abordées dans un autre article, comment faire vivre son réseau s’il est gratuit d’utilisation ?

SOURCES :
Le blog du Modérateur
Nextinpact.com

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le nous savoir en postant un commentaire ! :)