#PrimaireLeDébat – Les réseaux sociaux comme outils de communication

Dans la catégorie Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus des outils de communication incontournables dans le monde de la politique. Les candidats à la primaire de droite l’ont bien compris. Présents sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn, ils sont conscients que ces outils numériques peuvent les aider dans leur candidature. Plusieurs débats télévisés sont organisés pour que les candidats puissent s’exprimer sur différents sujets. Mais les débats se passaient aussi sur Twitter.

#PrimaireLeDébat

Le hashtag #PrimaireLeDébat permet aux internautes d’adresser des questions aux candidats ou de réagir sur ce qui est dit en direct. Les chaînes de télévision et les candidats le savent, les réseaux sociaux vont jouer un rôle important pour les Présidentielles 2017. Ce hashtag permet de faire participer les internautes et créer de l’audience.

Pendant les débats : les candidats s’organisent

Pendant le débat, les équipes de campagne mettent en valeur leur candidat sur les réseaux sociaux et spécialement sur Twitter. Des soirées “tweetos” sont organisées par tous les candidats. Au Q.G de Nathalie Kosciusko-Morizet, ils étaient près d’une centaine à tweeter en sa faveur. Bruno Le Maire a lui invité ses partisans à “live tweeter” le débat. Le but étant de créer un maximum de contenu en retranscrivant les déclarations des candidats. La notoriété d’un candidat augmente en fonction du nombre de tweet où il est identifié.

Les nombres de tweets enregistrés pendant les débats :

  • Premier débat (13 Oct 2016) : 362 753 tweets enregistrés avec le hashtag #PrimaireLeDébat
  • Deuxième débat (03 nov 2016) : 247 021 tweets enregistrés avec le hashtag #LaPrimaireLeDébat
  • Troisième débat (17 nov 2016) : 341 671 tweets tweets enregistrés avec le hashtag #PrimaireLeDébat

Les candidats à la primaire de droite sur Twitter (au 18 novembre) :

Les 5 emojis les plus les plus Tweetés au sujet de chaque candidat lors du dernier débat :

Les tweets des candidats qui ont obtenu le plus d’interaction lors du dernier débat :

L’usage des réseaux sociaux dans cette élection

  • Nathalie Kosciusko-Morizet a tendance à publier des vidéos décalées sur les réseaux sociaux. « NKM considère que les vidéos transforment la façon de communiquer sur des sujets de fond », explique Aurore Longuet, sa conseillère en communication. En plus des vidéos humoristiques, NKM diffuse des vidéos de sa tournée d’été.
  • Bruno Le Maire et Alain Juppé misent sur des  « Facebook-Live » (séances vidéo en direct) pour attirer l’attention des internautes. Bruno Le Maire attaché à la fluidité des échanges à mener une campagne très axée médias sociaux. Il s’essaie à tous les exercices : Live sur Periscope, questions-réponses sur Twitter et Facebook, ces initiatives 2.0 connaissent un certain succès. Alain Juppé a été l’invité de Brutus, la première émission politique diffusé en direct sur Facebook.
  • Pour Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Coppé et Frédéric Poisson leur approche est plus classique : partage de position, réaction à des actualités, promotion des événements organisés ou les participations du candidat à des événements

Les réseaux sociaux comme nouvel outil d’influence pour les campagnes

Les politiciens ont commencé à s’intéresser aux e-campagnes en 2008, prenant exemple sur Barack Obama. Les réseaux sociaux ont l’avantage de présenter les arguments des candidats et leurs positions sans aucun filtre médiatique. Ils mettent les politiciens et les internautes au même niveau et cela permet d’échanger plus facilement. Par ces réseaux sociaux, les candidats peuvent montrer leur intérêt ou réagir à un sujet d’actualité, autant de fois qu’ils le désir, contrairement aux débats télévisés qui les contraignent à un temps de parole limité. Les réseaux sociaux offrent de nombreux avantages. Les coûts pour une e-campagne sont peu onéreux et cela permet de toucher un plus jeune électorat.

Pour avoir le plus de visibilité possible sur les réseaux sociaux, les candidats n’hésitent pas à reprendre des phrases chocs ou importantes dites par eux ou leurs adversaires.

Avant le premier tour, on pouvait remarquer que Nicolas Sarkozy et Alain Juppé étaient les deux grands favoris des internautes. Or la popularité de Nicolas Sarkozy sur Twitter et Facebook ne lui aura pas permis de passer le premier tour. Cela ne veut pas dire que sa e-campagne était mauvaise ou moins bonne que ses concurrents mais que les réseaux sociaux sont des outils de communication parmi tant d’autres. Et qu’il ne faut pas se baser que sur ceux-ci pour faire des pronostics.

 

SOURCES :
Débat de la primaire à droite : dans les coulisses de l’émission http://www.lesechos.fr/elections/primaire-a-droite/0211378210978-debat-de-la-primaire-a-droite-dans-les-coulisses-de-lemission-2034768.php
Le premier débat politique de la droite va aussi se jouer sur les réseaux sociaux http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-brief-politique/le-brief-politique-le-premier-debat-televise-de-la-primaire-a-droite-va-aussi-se-jouer-sur-les-reseaux-sociaux_1859543.html
Comment les équipes de campagnes ont utilisé Twitter pendant le débat http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-droite-comment-les-equipes-de-campagne-ont-utilise-twitter-pendant-le-debat-7785311331
https://aucoeurdesdebats.fr/charts
https://twitter.com/TwitterPolFR
Comment ils jouent la primaire sur Internet http://www.leparisien.fr/informations/comment-ils-jouent-la-primaire-sur-internet-21-08-2016-6057293.php
Snapchat et Facebook Live, les clefs de la campagne numérique de Bruno Le Maire http://www.numerama.com/politique/151740-snapchat-et-facebook-live-les-clefs-de-la-campagne-numerique-de-bruno-le-maire.html
http://www.france24.com/fr/20161102-brutus-alain-juppe-facebook-live-politique-primaire-droite-centre
Primaire les Républicains : les tendances sur les réseaux sociaux http://secteur-public.sia-partners.com/20161118/primaires-les-republicains-les-tendances-sur-les-reseaux-sociaux
Réseaux sociaux : les nouveaux leviers d’influence d’une campagne électorale https://blog-ereputation.com/2016/11/16/reseauxsociaux-nouveaux-leviers-dinfluence-dune-campagne-electorale/

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le nous savoir en postant un commentaire ! :)