Les nouvelles méthodes de promotions pour séduire et renforcer la fidélité du public

Comment, à travers le buzz marketing, les marques promeuvent-elles leurs produits et services dans le but de renforcer la fidélité et de séduire le public ?

À l’ère du digitale et des nouvelles méthodes de consommation du public, les marques ont l’obligation de créer un contenu toujours plus inattendu. L’importance de la fidélisation et de la satisfaction du client est au coeur de toutes stratégies de communication. Pour cela, on remarque de plus en plus l’utilisation du “buzz marketing” qui attire l’attention de façon originale. Les marques sont conscientes qu’elles doivent créer une communauté afin que ce même public puisse en convertir d’autres. La notion de fédération du consommateur donne un rôle majeur à celui-ci. Il se sent inclus à travers les valeurs, l’histoire, les traditions ou encore les codes que véhiculent la marque.

Les actions de buzz marketing se font de plus en plus originales, spectaculaires et mémorables. Et ce, afin que leurs marques s’inscrivent de façon permanente dans l’esprit des consommateurs.
Ces actions suivent une évolution sociétale, une évolution comportementale des consommateurs ainsi qu’une évolution des nouvelles méthodes de marketing, dit marketing 2.0.

Afin de renforcer la fidélité du public, les actions de buzz marketing sont de plus en plus marquantes et s’appuient sur une communication innovante. La fidélité d’un client se traduit par une répétition d’achat de produits ou services et reflète sa préférence par rapport à la concurrence.

Comment entretenir sa communauté ?

Tout d’abord, on observe une volonté expérientielle interactive. Ce qui amène le consommateur à être “ consom’acteur ” : cette notion est caractéristique de notre époque. Ces nouveaux comportements de consommation se créent grâce au Web 2.0 qui fait circuler les informations beaucoup plus rapidement. De ce fait, la “consom’action” a largement contribué au besoin de devenir un acteur du changement.

Créer une relation durable qui engendrera de nombreux effets positifs pour la marque devient également important. Adopté un marketing relationnel garantie une relation durable et à long terme. Elle consolide la fidélité des clients et propose un contenu. Mais également une communication qui ne se limitent plus à des messages purement promotionnels dans les boîtes mails. En effet, cette masse d’information envahit le consommateur. Au delà de l’image de marque, il est essentiel d’intégrer l’individu dans une relation de proximité, de créer un certain lien avec sa communauté afin de faire vivre une expérience unique.

Cette fidélité entre dans un enjeux stratégique majeur à l’heure où le public est constamment démarché par une immensité de marque. Il est crucial d’entretenir l’engagement de ses clients. De nos jours, la concurrence est de plus en plus présente. Il est alors nécessaire de se démarquer auprès des consommateurs mais également important de proposer une expérience différente.

Zoom sur Disney

Dans le cadre de la sortie des films Aladdin (mai 2019) et Le Roi Lion (juillet 2019). Plus besoin de les présenter, Disney est une véritable religion qui a su s’implanter comme leader dans le monde du dessin-animé et cinématographique. Malgré tout, l’importance de perpétuer l’engagement du consommateur est au coeur de leurs stratégies de communication, notamment grâce au buzz marketing. L’opération de promotion de la sortie du film Aladdin, avec comme égérie Will Smith, s’apparente à une opération de street marketing.

L’envergure de cette manoeuvre est à la hauteur des espérances quant à la fanbase de Disney : surprenant, époustouflant, mémorable et inattendu. Voilà les maîtres-mots de Disney pour consolider, séduire et entretenir la fédération de leur communauté – voire leurs adeptes.

Zoom sur Netflix

La séduction du public est une des valeurs essentielles du marketing et par
extension, du buzz marketing. Pour illustrer nos propos, nous avons étudié les buzz marketing qui tournent autour de Netflix pour promouvoir ses séries à succès. Relativement jeune dans le milieu, Netflix connaît un succès époustouflant en moins de 10 ans. Arrivé en France en 2014, l’enthousiasme n’est pas sans attendre puisque Netflix est aujourd’hui le leader mondiale de streaming vidéo grâce à des créations originales, un concept qui met tout le monde d’accord et une relation de proximité unique avec sa communauté. Netflix s’est positionné comme le roi des réseaux sociaux. En effet, pour eux, créer un lien particulier avec ses clients est primordial ; ainsi, leurs actions promotionnelles en découlent.

Qui n’a pas entendu parlé de la série espagnole à succès, La Casa de papel ?

Aujourd’hui, lorsque nous parlons de “ La Casa de Papel ”, nombres savent de quoi nous voulons parler. En effet, la nouvelle série espagnole a su faire parler d’elle depuis sa sortie sur la grande plateforme de streaming.
Pour la série de braquage, Netflix a vu les choses en grand. Lors de leur promotion pour leur nouvelle saison, Netflix a, une nouvelle fois, su faire parler d’eux. Et cela en innovant et en surprenant dans leur campagne de communication avec un buzz d’une grande ampleur technique.

Pour être en accord avec leur série, la plateforme de streaming a pris part de différents médias en les hackant. C’est en juillet dernier que les fans de La Casa de Papel ont pu voir apparaître “le professeur”. Il parlait de “la resistencia” sur les écrans d’affichage de la gare de Lyon et de la gare du Nord à Paris. Mais ce n’est pas tout, Netflix aime voir les choses en grand, ils ne se sont alors pas arrêtés à ce buzz. Une fois les écrans de gare hackés, c’est au tour de la presse papier. C’est également en juillet que la une de différents journaux locaux (tels que le parisien, midi libre ou encore le courrier picard) publient une Une hackée par “la resistencia”, l’image de marque de La Casa de Papel .

Ces campagnes de communication ont marqué le grand public. Mais ce n’est pas sans compté sur Netflix pour s’arrêter sur ce buzz. Une de leur campagne a principalement étonné : le hackage du média de la télévision. Pourquoi vouloir passer de la publicité promouvant la série sur des chaînes de télévision ? Cela peut paraître étonnant de la part de Netflix, nous savons tous que la télé est l’ennemi principal de la plateforme de streaming. Mais bien évidemment, ce buzz était bel et bien réfléchi ; peu de temps après, Netflix et Canal + ont annoncé leur partenariat. Ce buzz, dit alors buzz marketing, n’était alors pas innocent de la part de Netflix. Avec ces buzz, Netflix a convaincu, séduit et étonné une fois de plus son public.

Dans la notion de “buzz marketing” pour promouvoir et séduire le public, les marques arrivent une nouvelle fois à nous étonner dans la forme et le fond. Les canaux utilisés et le contenu sont de plus en plus innovants, originaux et réfléchis.

Sources :

Cet article a été écrit par Emilie et Olivia

Rich media ou l’enrichissement publicitaire

La communication : un monde vaste, riche et rempli de potentiel en tout genre. Mais à moins d’y mettre le nez et de s’y intéresser un tant soit peu, cet univers reste flou et assez mal compris par la société. Communication digitale, interne, externe, événementielle, BtoB, BtoC ….. Autant de termes que de possibilités.
Dans cet article, nous nous intéresserons principalement à la communication digitale, et plus précisément à l’un des moyens employés dans cette catégorie : le rich media.

Avant d’aller plus loin, rappelons rapidement ce qu’est la communication digitale. La communication digitale c’est tout simplement de la communication via tous les supports numériques.

Rich media ou l’enrichissement publicitaire
Source : Pixabay

Le rich media : quésaco ? 

Si je vous dis rich media, cela vous dit quelque chose ? Pour les petits chanceux qui auront la réponse, je vous félicite ! Pour les autres, pas d’inquiétude, ce terme est assez peu répandu malgré le fait que ce qu’il désigne est très souvent utilisé. Le rich media qualifie donc tous les contenus (vidéos, sons, animations, modules, jeux, tweets …) qui vont avoir une forte interactivité avec l’internaute.

Mais attention, toutes les publicités sur internet ne sont pas qualifiées de rich media. Pour être désigné en tant que tel, d’après l’ABC Netmarketing, le format publicitaire doit remplir l’une de ces trois conditions :

  • Utiliser du son ou une vidéo
  • Utiliser la technique d’affichage dynamique
  • Proposer une interaction à l’internaute (qui va au-delà du simple clic classique)

Le rich media ou média enrichi est donc une forme de communication digitale qui caractérise tout simplement les publicités que l’on voit sur les pages web que l’on consulte. Les entreprises peuvent utiliser 5 formes différentes de rich media :

Rich media ou l’enrichissement publicitaire
Copyright : Maxendre Mazzocchi

Ces formes représentent les familles principales des possibilités du rich media. Dans chacune de ces familles, on retrouve plusieurs déclinaisons différentes.

Mais des images valent mieux que des paroles. Donc pour votre plus grand plaisir, voici une vidéo qui montre des exemples de mise en page de médias enrichis.

Les avantages du rich media

Dans notre société hyper connectée avec des générations de plus en plus digitalisées dès le plus jeune âge, il est devenu primordial de s’adapter. Les entreprises doivent alors trouver un moyen de toucher ces jeunes qui passent plus de 4h par jour sur leur smartphone. C’est là que le média enrichi entre en jeu.

L’utilisation des médias enrichis est généralement très bénéfique pour les entreprises qui les mettent en place. En effet, cette forme de publicité permet de marquer plus facilement les esprits des cibles. Le message est par ailleurs d’autant plus pertinent lorsque la marque utilise ce format.

Rich media ou l’enrichissement publicitaire
Copyright : Maxendre Mazzocchi

Ainsi, les objectifs de la marque envers les internautes sont remplis plus rapidement et de façon efficiente.

Objectifs remplis, plus de trafic, d’engagements et beaucoup d’avantages qui font rêver. Mais attention : l’utilisation des médias enrichis peut aussi être synonyme de désavantages.

Les inconvénients du rich media

  1. Premièrement, ce genre de publicité coûte très cher, ce n’est pas n’importe quelle entreprise qui peut se permettre de la réaliser. Elle requiert également une certaine maîtrise de différents outils de conception de la part de l’annonceur
  1. Le poids des fichiers utilisés dans ce genre de publicité interactive provoque des lenteurs de chargement au niveau des pages web…. Et on sait tous que si une page met plus de 4 secondes maximum à se charger, on la ferme sans attendre. En plus de devoir s’adapter à une société très connectée, les entreprises doivent aussi faire face à l’impatience des utilisateurs. De plus, qui dit taux de rebond, dit baisse du taux de transformation et en conséquence une baisse de la notoriété de votre entreprise. Les internautes ne sont pas tout le temps équipés des mêmes appareils que vous et il risque donc d’y avoir des problèmes de compatibilité entre votre publicité et leur téléphone ou ordinateur.
  1. Un autre point négatif que l’on pourrait trouver au rich media est son caractère intrusif.
    Avez-vous déjà ressenti un léger agacement en essayant de trouver une publicité, parmi vos vingt onglets ouverts, qui s’était lancée d’elle-même sans jamais réussir à la trouver ? Félicitations, vous avez expérimenté l’un des inconvénients du rich media.
    Apparition en plein milieu de la page, lancement automatique d’une musique ou d’une vidéo promotionnelle (avec le son à fond sinon où est le fun, me direz-vous), obligation de visionnage avant de pouvoir fermer la publicité (généralement de 5 secondes minimum pour certaines) ou plus communément appelé pop-up, voilà ce qui semble irriter les internautes.
  1. Ce genre de publicité est parfois associé à des virus et c’est pour cela qu’une partie des internautes s’en méfie.
    Afin de les éviter, des bloqueurs de pub tel que Ublock ou Adblock sécurisent les navigateurs des internautes. Et voilà un autre point négatif des rich media : il y a une probabilité pour que votre annonce ne parvienne jamais à votre cible à causes de ces bloqueurs.

En conclusion

Bien utiliser le média enrichi peut-être un vrai avantage concurrentiel d’autant plus que les moyens technologiques ne cessent d’évoluer.
Mais malgré cela les internautes le redoutent, le fuient, le bloquent, et s’en débarrassent dès qu’il est possible de le faire. Les entreprises, quant à elles, espèrent que la facture ne sera pas trop salée pour la conception de leur pub rich media.

Mais alors ce genre de publicité pourra-t-il perdurer dans notre société ? Une mise à jour drastique de ce format de publicité permettra-t-elle aux internautes de mieux apprécier le rich media ?

Le temps nous donnera la réponse… quelle soit bonne ou mauvaise !

Sources :

Cet article a été écrit par Maxendre Mazzocchi