Comment LinkedIn est devenu le géant mondial de l’influence professionnelle ?

(Source : Canva)

LinkedIn, le premier réseau social professionnel dans le monde a été développé et lancé par Reid Hoffman le 5 mai 2003 puis racheté par Microsoft en 2016 (pour 26,2 milliards de dollars).

LinkedIn s’est rapidement imposé comme le leader en France et dans le monde. Il rassemble les informations clés sur de nombreux professionnels du monde entier. Grâce aux services personnalisés comme Pulse, les influenceurs du réseau peuvent exprimer leurs opinions sur des sujets précis liés au business, à la gestion ou encore au monde professionnel.

Dans cet article, nous traiterons de tout ce qui concerne LinkedIn : ses tendances, ses fonctionnalités, ses statistiques ou encore ses points forts. Nous présenterons la plateforme et tout son écosystème avec notamment ses spécificités.

C’est parti pour une analyse de LinkedIn en long et en large !

LinkedIn, c’est quoi ?

Tout d’abord, vous vous demandez peut-être, qu’est-ce que LinkedIn ?

Il s’agit évidemment du réseau social dédié aux professionnels le plus populaire dans le monde aujourd’hui. Depuis quelques années déjà, il monte en puissance. Il est utilisé par de nombreux profils, tous aussi différents les uns que les autres. Il s’adresse aux étudiants comme aux grands dirigeants d’entreprises mondialement connues.

Il faut savoir que LinkedIn ne publie que très rarement ses statistiques. Heureusement pour nous, un livre blanc très précis a été publié par ce géant des réseaux sociaux (ouf !).

Alors, avant d’aller plus loin dans notre recherche, voici quelques chiffres clés à propos de LinkedIn en 2020 (en France et dans le monde) :

  • 610 millions d’utilisateurs dans le monde
  • + de 30 millions d’entreprises représentées
  • 100% des entreprises du Fortune 500 (CAC 40 américain)
  • 130 000 articles sont postés chaque mois
  • 15 millions d’offres d’emplois sur LinkedIn Jobs
  • 60 000 écoles listées et 50 000 compétences listées
  • 11 800 employés à temps plein dans le monde
  • 46 millions d’étudiants et de diplômés inscrits
  • + de 19 millions d’utilisateurs en France
  • 1 million de profils LinkedIn actifs chaque jour (estimation)

Ces chiffres sont la preuve statistique que l’utilisation de LinkedIn ne cesse d’accroître en France mais aussi dans le monde. Mais pourquoi y a-t-il tant d’engouement autour de cette plateforme ?

LinkedIn n’est pas seulement un réseau social professionnel utile pour le recrutement. Il propose bien plus de fonctionnalités. Un nouveau phénomène émerge depuis peu. On observe qu’au bout d’un moment, certains professionnels deviennent des influenceurs LinkedIn. Cela signifie qu’ils ont une certaine présence et une influence sur ce réseau que d’autres n’ont pas.

Ce phénomène est né aux États-Unis lorsque certains dirigeants de groupes mondialement populaires ont suscité un engagement sans précédent. La France a vite suivie cette “mode” de libre expression sur le réseau social et de nombreux chefs d’entreprises (mais pas que !) sont devenus très populaires grâce à une communauté très active.

En France, les plus grands influenceurs LinkedIn pour l’année 2020 sont :

  • Michel – Edouard Leclerc, président du groupe E. Leclerc
  • Emmanuel Macron, président de la République
  • Anne-Sophie Pic, cheffe 3 étoiles au guide Michelin

Alors, LinkedIn n’est pas seulement un réseau professionnel. Petit à petit, il se façonne et trouve sa place en tant que réseau d’influence dans un monde où l’image prône.

Mais, quelles sont les spécificités de ce réseau ? De nouvelles fonctionnalités toujours plus novatrices viennent faciliter l’utilisation du réseau professionnel. Celles-ci le rendent plus intéressant et parfois même plus ludique. Découvrons ces fonctionnalités et leur originalité.

Pourquoi les professionnels affectionnent ce réseau ?

Non seulement le réseau social est disponible dans plus de 24 langues différentes mais il est également accessible dans plus de 200 pays. Bien qu’au moment de son lancement en France en 2008 où le réseau professionnel recrutait surtout chez les cadres supérieurs et dans la high-tech et ne faisait pas le poids face au local de l’étape, Viadeo, mieux implanté chez les cadres moyens, il touche aujourd’hui tous les secteurs et cœurs de métiers.

Pour se démarquer de son concurrent Viadeo, le réseau a multiplié les fonctionnalités permettant d’augmenter le nombre de connexions de ses membres : messagerie instantanée grâce aux “chats pro”, digitalisation d’entretiens ou de réunions grâce aux visio-conférences, ou encore plus récemment la fonctionnalité de pouvoir publier des stories avec possibilité de réagir de façon à améliorer l’interactivité avec les prospects ou clients actuels et de susciter l’engagement des communautés et de faciliter le dialogue et les échanges entre professionnels.

LinkedIn est aujourd’hui devenu une plateforme où on s’y informe sur son secteur et où on y partage des contenus. Toutes sortes de fonctionnalités sont apparues au fil des ans : possibilité de publier des articles ou d’en partager, de suivre les publications d’un utilisateur qui ne fait pas partie de ses contacts, publication de vidéos qui s’exécutent en live… Ce qu’Hervé Bloch, le patron de la société LesBigBoss, spécialiste de la mise en relation, résume de façon plus directe : « LinkedIn s’est “facebookisé” et a intégré tous les codes de la plateforme de Zuckerberg, avec une interface beaucoup plus agréable qu’au début.»

C’est en effet avec un nouveau style épuré, moderne et facile d’utilisation que la plateforme nous permet à nous, utilisateurs, de recruter, rechercher un stage ou alternance, postuler à une offre d’emploi et surtout, s’informer entre professionnels et particuliers.

Mais l’offre destinée aux entreprises – le nerf de la guerre pour LinkedIn et la majeure partie de son chiffre d’affaires – s’est élargie bien au-delà du recrutement : elle est aussi fortement utile pour l’inbound marketing pour les entreprises.

Le réseau social a, de plus, développé 4 offres d’abonnements LinkedIn premium. Mais alors, comment tirer 100% du potentiel de LinkedIn ? Quelle offre d’abonnement LinkedIn pour quel usage et à quel tarif ? Comme sur d’autres réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, l’inscription à LinkedIn est totalement gratuite. Cela dit, pour bénéficier de toutes les fonctionnalités prévues sur la plateforme, il vous faudra souscrire à un des abonnements LinkedIn premium. Beaucoup de professionnels se demandent s’ils ont avantage à prendre un compte LinkedIn premium ou si le compte gratuit leur est suffisant. Pour le savoir, il est intéressant d’étudier votre profil ainsi que vos besoins et de mesurer l’activité que vous avez sur LinkedIn. Si vous ne passez que peu de temps sur LinkedIn, il ne sera pas nécessaire pour vous d’opter pour un abonnement LinkedIn premium.

À l’inverse, si vous avez compris l’importance d’avoir un compte LinkedIn pour votre carrière professionnelle et que vous passez du temps à tenter d’attirer l’attention de votre cible à la recherche de nouvelles opportunités professionnelles, il est intéressant d’étudier les différents types d’abonnements proposés sur LinkedIn.

LinkedIn propose donc 4 types d’abonnements LinkedIn premium différents pour vous permettre de choisir celui qui correspond le plus à votre type de profil :

(Source : anthedesign)

Pour davantage d’informations à propos des différents abonnements LinkedIn Premium, nous vous conseillons de lire l’article “LinkedIn Premium : prix de l’abonnement Premium” de Yannick Boussière sur Pro Influent. (https://www.proinfluent.com/linkedin-premium-prix/) Cet article résume très bien chaque abonnement qui s’adapte à un profil bien précis.

Zoom sur : le pouvoir de LinkedIn

LinkedIn est un réseau professionnel avec une influence qui ne cesse de croître. Cette influence est une arme très précieuse qui peut s’avérer utile dans certains cas.

Il y a quelques semaines, un jeune homme a publié son désespoir sur la plateforme en expliquant sa situation délicate. Il est diplômé de trois masters de haut niveau et recherche un emploi. Malheureusement, son visa d’autorisation pour vivre sur le sol français touche à sa fin de validation et il doit absolument trouver un emploi sous peine d’expulsion. Il n’est pas le seul dans ce cas en France et sa situation n’est pas rare. A une semaine de sa date d’expulsion du territoire français, il publie un appel à l’aide sur LinkedIn. Grâce à la mobilisation de la communauté et au partage de sa recherche, il a trouvé un emploi qui lui permet donc de poursuivre sa vie professionnelle dans ce pays.

Une autre histoire qui révèle le pouvoir de LinkedIn est celle de Lydia, salariée en CDI dans un Ehpad en Isère. Peu après la mort de son mari au Bénin, Lydia a aménagé en France il y a 1 an et demi. Elle trouve un emploi en tant qu’aide-soignante en Ehpad et s’y intègre bien. Aujourd’hui, elle est menacée d’expulsion du territoire français avec le motif “n’a pas prouvé son intégration dans la société”. Lydia vit ici depuis quelques temps et son employeur lui a proposé un CDI en octobre dernier, gage de sa réussite dans son métier. Selon la justice “elle n’est pas en France depuis assez longtemps et n’a aucun membre de sa famille dans ce pays”. Grâce à la mobilisation de ses collègues et de la communauté LinkedIn, Lydia ne sera pas expulsée et restera employée de l’Ehpad d’Isère aussi longtemps qu’elle le souhaite !

Ces deux histoires aux fins plutôt positives prouvent que la communauté LinkedIn a un pouvoir encore méconnu dans notre société. Elle représente un moyen de pression sans précédent ainsi qu’un levier pour l’actualité en France. Dans certaines situations, LinkedIn peut faire avancer les choses.

LinkedIn est devenu le réseau social préféré des professionnels grâce à son pouvoir d’innovation et de suivi des tendances. Mais, il est important de clarifier que ce réseau n’est pas seulement professionnel puisqu’il s’impose également comme un réseau d’influence dans un monde où l’image est au cœur de tout.

L’émergence “d’influenceurs LinkedIn” aux États-Unis est un phénomène que la France a rapidement adopté et de grands chefs d’entreprise sont aujourd’hui très influents sur cette plateforme. Ils ont réussi à créer des communautés françaises extrêmement animées et actives.

Son interface créée en toute simplicité et modernité a su s’imposer parmi les géants des réseaux sociaux. La facilité d’utilisation ainsi qu’un algorithme parfaitement pensé permettent un contenu pertinent et personnalisé pour chaque utilisateur LinkedIn. Des fonctionnalités intelligentes apportent une plus-value que d’autres réseaux n’ont pas, notamment Pulse ou LinkedIn Premium.

Concrètement, LinkedIn offre de nombreux avantages, si vous n’êtes pas encore inscrit(e), n’attendez-plus ! 🙂

Sources

Web :

Ouvrages :

  • HEMPEL, J. (2013) ‘LinkedIn: How It’s Changing Business, Fortune, 168(1), p. 68–1NULL. (Accessed: 6 December 2020).
  • Davis, J. et al. (2020) ‘Networking via LinkedIn: An examination of usage and career benefits’, Journal of Vocational Behavior. (Accessed: 6 December 2020).

Cet article a été écrit par Raffaella Leccacorvi, Marine Brunel, Léa Boussaad et Héléna Le Bourhis.

Comment Léna Situations a-t-elle bouleversé l’univers des influenceurs ?

Léna Mahfouf, plus connue sous le nom de Léna Situations, est une jeune influenceuse, blogueuse et youtubeuse française de 22 ans. Elle a su bouleverser l’univers de l’influence notamment grâce à sa créativité, sa personnalité positive et bienveillante, ses projets innovants et ses partenariats. Ainsi, grâce à son succès, elle est l’invitée de grands événements nationaux et obtient de nombreuses récompenses.

Cet article explique comment Léna Situations a su développer un univers bien à elle tout en bouleversant le milieu du marketing d’influence en France.

La montée en puissance de Léna grâce aux vlogs d’août

Léna se lance sur Youtube en août 2016 alors qu’elle était encore stagiaire. Elle partage son quotidien et son été entre potes à quelques milliers d’internautes.

Quatre ans passent et le nombre d’abonnements décolle en août grâce aux fameux vlogs d’août que la jeune youtubeuse nous offre depuis quelques années déjà. Tous les ans, ces vlogs du mois d’août sont un réel succès et rassemblent toujours plus de monde ! Vient ensuite une certaine évolution en décembre dû aux nombreux concours de Noël depuis 2017.

« Ça fait 4 ans que j’ai commencé les vlogs d’août et au début tout le monde “s’en battait la race”. Sauf qu’ils ont commencé à avoir du succès et qui dit succès, dit que les gens s’intéressent à toi. Et quand les gens s’intéressent à toi, les marques s’intéressent à toi. »

Léna.S

L’influenceuse a également un taux d’engagement très important. On ne peut pas s’empêcher de poser la question : pourquoi son audience est-elle aussi engagée ?

Vidéos dynamiques, une touche d’humour et d’esthétisme, de l’authenticité, sa spontanéité, son côté accessible (elle est très présente sur les réseaux sociaux, répond aux interrogations, s’arrête prendre des selfies dans la rue), Léna nous fait rêver et voyager à travers ses publications. Voilà la recette de Léna Situations, qui a su faire ses preuves !

Très engagée sur de nombreux points, la jeune parisienne a néanmoins subi quelques coups durs suite à certaines de ces déclarations :

“ Quand j’ai fait ma story sur Black Lives Matter, j’ai perdu 13.000 abonnés sur Instagram en une journée. Je ne veux pas de ces gens-là sur ma plateforme. Ce sont des problèmes importants à mes yeux et ça devrait l’être aux yeux de tout le monde. Quand je parle d’un pays qui vient d’autoriser le mariage homosexuel, je perds aussi des abonnés ”

Léna.S, 20 minutes, 14/08/2020

Et ce n’est pas le seul exemple ! Malheureusement pour la vidéaste, elle a vécu une mauvaise période lors du premier déconfinement. En effet, suite à la publication d’une photo où elle portait un décolleté plongeant, Léna subit de nombreuses attaques notamment liées à son physique.

Une nouvelle perte d’abonnés s’ensuit alors, toutefois accompagnée d’un certain soutien de la part de ses abonnés les plus fidèles. De nombreuses autres personnalités médiatiques l’ont soutenu en participant au #Lénachallenge sur Twitter, challenge consistant à inviter des femmes (à petite poitrine ou non) à se photographier portant un décolleté plongeant.

Heureusement, la joyeuse créatrice que nous connaissons s’en est remise, tant bien que mal, et est repartie de plus belle sur les chapeaux de roue !

Les partenariats et les projets avec les grandes marques et créateurs

Si vous vous demandez ce qu’est un partenariat, voici une explication (très) claire.

Un partenariat peut être défini comme une association entre deux ou plusieurs entités qui décident de coopérer afin d’atteindre un objectif commun. Une entité est rémunérée pour promouvoir l’autre.

Le partenariat peut être économique, financier, scientifique, culturel, artistique, etc. Dans le cas de Léna Situations, les partenariats prennent de nombreuses formes ! Elle est souvent très autonome dans ses choix créatifs et ne manque pas d’idées, certaines plus folles que d’autres.

Nous avons énuméré ses différents partenariats. Léna a eu de nombreuses opportunités.

// Sa plus grosse collaboration avec Jennyfer

Elle représente sa plus grosse collaboration qui dure depuis quelques années. Ce qui est fou dans cette histoire c’est son démarrage. Léna a commencé son travail avec cette marque en tant qu’assistante de communication et de stratégie digitale. Elle souhaitait seulement s’assurer un revenu et une cotisation retraite.

Sa collaboration avec Jennyfer évolue très rapidement. Léna devient une égérie de la marque. Pleine d’ambition, elle lance l’idée des tee-shirts d’août. Elle sort alors un tee shirt par jour pendant les quinze premiers jours du mois d’août 2019. Ils sont, pour la plupart imprégnés de sa devise pleine de positivité « +=+ ». Cette idée cartonne, la marque décide donc de continuer ce partenariat l’année suivante. La plupart des tee shirt son sold-out en quelques dizaines de minutes. La communauté de Léna n’hésite pas une seule seconde à dévaliser les magasins et le site internet de Jennyfer.

Sachant que ses abonné(e)s sont majoritairement jeunes, Léna Mahfouf marque le dernier jour des tee-shirts d’août par la « vente » d’un tee-shirt gratuit et accessible à tous, disponible uniquement en magasin.

Grâce à son immense succès, Léna poursuit ses projets aux côtés de Jennyfer et propose une collection permanente qui sortira très prochainement. Elle a dévoilé quelques images très secrètes du shooting… On a hâte de la découvrir !

// Ses collaborations avec de grandes influences mode

En décembre 2017, Léna collabore avec Gucci afin de proposer un énorme concours à ses abonnés. Ce concours attire de nombreux abonnés sur le compte de Léna qui commence son ascension à petit feu.

Peu de temps après, Léna a la chance de rencontrer Loïc Prigent. Ce journaliste très populaire dans le monde de la mode a initié Léna à la haute couture. Elle a pu voir de nombreux défilés grâce à lui, comme Dior, Balmain, Maybelline, Givenchy, Jacquemus, Zalando, Etam, Prada ou encore Gucci et Miumiu.

Zalando propose une collaboration à Léna Situations, comme à beaucoup d’autres influenceurs cet été. Léna devient alors égérie Zalando et promeut la marque à travers un concours photo sur Instagram.

Après le défilé Balmain, Léna accompagne Loïc Prigent à Milan en février 2020 pour la présentation de la nouvelle collection de la marque puis à Venise pour l’avant-première de la collection Miumiu. 

Suite à sa participation au défilé Dior, une collaboration est née. Léna propose un code promotionnel à ses abonnés, du jamais vu chez Dior ! Ce code promotionnel prouve justement à quel point Léna devient une personnalité importante en France et à l’international.

Prada propose ensuite à Léna de participer à un partenariat. Léna décide alors de promouvoir la marque habillée en total look en trottinette électrique Lime dans Paris. Cette action dévoile une sorte de praticité et de confort de la marque, que Léna partage sur Instagram. 

En termes de maquillage, Léna a créé une gamme de 4 rouges à lèvres chez Maybelline. Ils sont tous sold out en 37 minutes. Encore une fois, ses fans sont au rendez-vous ! On ne sait pas vous, mais nous on adore !

Parmi ses autres projets, Léna a pu faire la une du magazine mondialement connu : Vogue. Elle a également travaillé avec d’autres marques aucunement en rapport avec la mode comme la FNAC, Canon et Leboncoin.

En pleine crise sanitaire liée au COVID-19, Léna se joint aux côtés d’Elise Goldfarb pour soutenir son projet de venir en aide aux infirmières, médecins, professions libérales et tout autre personnel soignant. En tant qu’influenceuse, Léna et Elise ont beaucoup de produits en stock, notamment des crèmes pour les mains. Leur vient alors l’idée d’appeler les marques de beauté à envoyer des crèmes pour les mains et pour le visage au personnel soignant en première ligne pendant le COVID. Ce personnel en a évidemment plus besoin que n’importe qui d’autre. Les filles appellent aussi les autres influenceuses à faire la même chose. Tous les produits récoltés ont été livrés par l’organisme “la résistance des chefs” qui offrent des repas aux hôpitaux. Par la même occasion, l’association a donc livrée les crèmes et autres soins. 

Son Livre : “Toujours plus”

Après un an de travail, la jeune et talentueuse influenceuse sort son premier livre Toujours Plus, édité par Robert Laffont. À travers cet ouvrage centré sur le développement personnel et la confiance en soi, elle espère “que les personnes qui vont le lire le trouveront POSITIF comme un grand boost de MOTIVATION & BIENVEILLANCE”.

// Promotion

C’est à l’occasion de l’impression de son livre en Belgique, que Léna nous dévoile son projet lors de son vlog du 27 août. Ce n’est que début septembre sur Instagram et Twitter que la youtubeuse a choisi d’annoncer le titre et la date de sortie de son livre. Néanmoins elle a souhaité garder sa couverture secrète afin de nous la dévoiler à sa façon. En effet, ce n’est qu’une semaine plus tard que nous la découvrons placardée sur tous les arrondissements et bouches de métros de Paris.

Après ça, elle a dédicacé 300 livres pour la presse mais aussi et surtout ses amis. Les retours qui lui sont parvenus, nous ont été partagés sur ses réseaux sociaux. De quoi nous donner envie de le lire à notre tour !

Tout au long de la campagne promotionnelle de son livre, Léna a apporté son soutien aux librairies de quartier et librairies indépendantes en invitant sa communauté à aller chercher son livre en boutique plutôt que sur les plateformes de ventes en ligne.

Enfin, afin de marquer l’évènement et l’aboutissement d’une année de travail, l’écrivaine a organisé sa soirée de lancement, qui a réuni ses copains du lycée, de la mode, les nouvelles générations…

// Succès

Son livre sorti le 24 septembre 2020 connaît un succès renversant. Le produit, qui n’est pourtant pas une édition limitée, a été en rupture de stock le 25 septembre au soir.  Près de 22 500 exemplaires ont été écoulés lors de la première semaine de vente puis 14 800 exemplaires ont été vendus la semaine suivante.

Depuis les préventes et encore aujourd’hui, Toujours Plus demeure N°1 des ventes chez Amazon. En plus de trôner la première place des ventes en ligne, il a aussi occupé les tendances Twitter avec le #ToujoursPlus. Mais Léna a surtout détrôné Marc Levy dans ses ventes ! Incroyable !

// Dédicaces

Dans l’attente des premières séances de dédicaces, Léna et parfois même le Bo$$ “papasituations”, alias Karim Mahfouf ont signé tous deux des exemplaires directement dans les magasins de la Fnac ou depuis chez elle pour ensuite les remettre en rayons un peu partout en France. Mais depuis le 9 octobre 2020, la tournée des dédicaces est lancée ! Et Léna s’en est allée direction la ville de Senlis pour sa première séance.

Les invitations / Relations presses

Cette année fut plus que productive pour l’aînée de la famille Mahfouf, si l’on observe l’infographie ci-dessous :

En effet, la jeune youtubeuse enchaîne les plateaux télévisés, les invitations radios et autres interviews pour la presse écrite : de plus en plus de visibilité s’offre à elle, et croyez-nous, elle n’est pas prête de s’arrêter en si bon chemin !

E! People’s Choice Awards

Grâce à l’augmentation de sa popularité, Léna Situations remporte de  nombreuses récompenses. En novembre 2019, elle est sacrée à l’occasion des E! People’s Choice Awards est désignée comme meilleure influenceuse française Pop culture de l’année. Elle a également été nommée dans la catégorie Social Star France 2020 et remporte le prix du public (jusqu’à 25 votes par jour et par personne). Toutes ces récompenses lui ont permis d’élargir sa notoriété internationale, une chance à ne pas manquer pour la jeune youtubeuse de 22 ans.

Enfin, Léna Situations a su trouver sa place dans l’univers des influenceurs. Nous pouvons retenir que les influenceurs peuvent aider de nombreuses marques à accroître leur chiffre d’affaires mais aussi à motiver un grand nombre de personnes dans la vie de tous les jours. Léna s’impose comme une personne pleine de positivité et de bienveillance. Elle est déterminée et de nombreux projets arrivent. Léna ne cesse de nous surprendre et c’est pour ça que nous l’aimons.

Sources

  • https://www.20minutes.fr/arts-stars/web/2830575-20200814-quand-decide-faire-taf-apporter-parole-politique-confie-lena-situations
  • http://gensdinternet.fr/2020/08/17/pourquoi-les-vlogs-daout-de-lena-situations-ne-sont-pas-sponsorises/
  • https://hitek.fr/actualite/lena-situations-youtubeuse-sommet-ventes-livres_24847
  • https://www.huffingtonpost.fr/entry/deconfinement-ce-que-lena-situations-retient-de-son-confinement_fr_5ec27fc9c5b65d5c6d9ec2f2
  • https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-lenachallenge-linitiative-dinternautes-pour-stopper-le-bodyshaming_fr_5ec78a42c5b674179cf21f66
  • http://www.ipreunion.com/france-monde/reportage/2020/08/04/lena-situations-la-star-du-mois-d-ao-t-sur-youtube,122654.html
  • https://www.la-croix.com/Lena-Situations-star-mois-aout-Youtube-2020-08-04-1301107663
  • https://www.leparisien.fr/video/video-apporter-du-confort-aux-heros-la-youtubeuse-lena-situations-au-secours-des-mains-des-soignants-03-04-2020-8293410.php
  • https://www.lesinrocks.com/2020/01/03/actualite/societe/lena-situations-nouveau-visage-des-cool-kids-of-youtube/
  • https://www.melty.fr/lena-situations-de-plus-en-plus-populaire-retour-sur-les-raisons-de-son-succes-a697303.html
  • https://socialblade.com/youtube/channel/UCDkl5M0WVaddTWE4rr2cSeA
  • https://www.youtube.com/watch?v=RC0gqGCGYaE&list=RDCMUCEr0_OVatNB5qE_fgFtqvoQ&start_radio=1&t=0

Cette article a été réalisé par Raffaella Leccacorvi, Marine Brunel, Léa Boussaad et Héléna Le Bourhis

ÊTRE (RE)CONNU SUR LES RÉSEAUX, UNE NOUVELLE SOURCE DE REVENU

En se réveillant, en mangeant, au travail, dans la rue… Il ne se passe plus un instant sans que l’on ne soit confronté à une publicité, un placement de produit ou une promotion. Aussi innocentes et parfois même inaperçues puissent-elles êtres, les publicités envahissent notre quotidien à tous. Les réseaux sociaux font partie intégrante de notre vie, et on peut constater, depuis quelques années, la naissance de nouveaux intervenants qui font la promotion des marques via différentes plateformes comme Instagram, Facebook, Youtube.. : les influenceurs.

Qui sont les influenceurs sur les réseaux sociaux ?

Un influenceur est, par définition, une personne qui est suivie et est un relai influençant les pensées et consommations d’une communauté, avec une finalité marketing. Il est donc possible à tout individu avec un compte sur les réseau sociaux de le devenir, on peut même remarquer certains internautes devenus influenceurs malgré eux, en postant une vidéo, une photo qui fait le buzz, un tweet relayé par une star, et qui profitent de cette notoriété soudaine pour créer une réelle agence marketing via leur smartphone en citant des marques, en faisant des placements de produits ou en proposant des codes promo qui leur permettent de générer des revenus, d’obtenir des produits gratuits, des invitations à des événements ou même des emplois. Certains posts peuvent rapporter à l’internaute plus de 1000€.

D’une vie étudiante à une vie de business man

On peut prendre l’exemple d’@UrbanLePharaon, un étudiant en Master Communication Digitale qui pendant ses débuts sur Twitter, a fait le buzz grâce à un post qui a été retweeté et cité par Dwayne Johnson en personne. À la suite de ce Tweet, cette notoriété d’un jour lui a permis de d’être remarqué par plusieurs marques dont il a ensuite pu faire la promotion à sa façon. Parmis ces marques on peut retrouver notamment Les Produits Laitiers, ou Netflix, pour qui, il est apparu lors d’événements privés comme la venue des acteurs de la série La Casa De Papel pour la promotion de la série en France.

Photo prise par @UrbanLePharaon (à gauche de la photo) lors de la soirée d’avant-première de la saison 3 de la série Netflix La Casa de Papel à Paris le 15 juillet 2019.

Outre @UrbanLePharaon, nombreux internautes se sont fait remarqués par le public et les marques et cela à des échelles différentes. En débutant par des post innocent sur un réseau social, comme Norman, Cyprien, Squeezie sur YouTube. On peut aussi retrouver parmi ces influenceurs les personnes
profitant d’une notoriété qu’ils ont déjà sans les réseaux, comme les personnages de télé-réalité, mannequins ou humoristes. Ils postent des vidéos les mettant en scène avec des produits envoyés par certaines marques avec des codes promotionnels à proposer, ou des démonstrations d’utilisation sur Instagram ou Snapchat.

On l’a dit, tout le monde peut devenir influenceur, mais comment se lancer ?

Avant de se lancer en tant qu’influenceur, il est primordial de bien définir ses objectifs et les limites de son projet. Et pour se faire, il faut suivre 5 étapes clé.

La première étape consiste à définir son concept. Cette étape est décisive pour la suite. Elle consiste en effet à définir le sujet et la ligne éditorial à utiliser sur les différents réseaux, sous lequel se rejoindra sa communauté. Les possibilités de sujet sont multiples, de la mode au food en passant par l’agriculture, tous les sujets sont permis.

La seconde étape pour devenir un leader d’opinion sur les réseaux sociaux est de définir une cible susceptible d’être intéressés par leurs créations. Il est important pour les influenceurs d’avoir une réflexion de ciblage d’audience.

Il est important d’avoir des followers sur ses réseaux,
mais encore faut-il les fidéliser c’est tout l’enjeu de l’étape trois de comment devenir un influenceur. Il est important d’instaurer une certaine proximité avec
leurs abonnés sur tous les réseaux sociaux afin de
perdurer dans le temps.

Pour cette quatrième étape, c’est son statut juridique qu’il faut définir. En effet, pour se lancer en tant qu’influenceur, il existe plusieurs possibilités. Tout d’abord, la solution préconisée est de se lancer en tant que Freelance, c’est la solution la plus simple car elle présente moins de démarches administrative que les autres statuts. Cependant, cette solution impose un plafond de chiffre d’affaire annuel de 70 000 € en tant qu’influenceur.  La seconde solution consiste à créer une société (EURL ou SASU). Cette solution présente l’avantage de ne pas avoir de plafond de revenus, et de protéger son patrimoine personnel.

L’étape ultime…

La cinquième et dernière étape est d’établir des partenariats avec des marques afin de développer une autre sorte de contenu. Afin de se faire repérer par une marque il est nécessaire d’avoir une communauté qui les intéresse et qui convient à son activité commerciale. Ainsi les marques proposent aux influenceurs des codes promo, des produits et des services à présenter et à diffuser sur leurs plateformes. Pour encadrer au mieux cette relation professionnelle, il est nécessaire de l’encadrer avec un contrat de partenariat commercial. Il est important de créer une structure juridique adaptée au statut d’influenceur du web.

Selon le contenu qu’ils proposent, les influenceurs peuvent obtenir des contrats d’artiste (participation au tournage de vidéo organisée par la marque et publication sur les réseaux par la suite), d’artiste-interprète (s’ils jouent un rôle dans une vidéo) ou encore un contrat de mannequin (s’ils présentent au public, directement ou indirectement par reproduction de leur image sur tout support visuel ou audiovisuel, un produit, un service ou un message publicitaire).

Un bénéfice pour les entreprises

Jessica Thivenin,une star de la téléréalité avec 4,8 M d’abonnés, qui fait de la publicité pour une marque de parfum.

En 2019, Être Influenceur sur les réseaux sociaux est un métier qui a su se faire une place sur le marché de la publicité.
Aujourd’hui, Plusieurs marques préfèrent passer par les influenceurs pour la publicité de leurs produits que par les médias traditionnels (tv, radio…).
On pourrait se demander pourquoi faire sa promotion de produit auprès des influenceurs ?

Les campagnes d’influences sur les réseaux sociaux pour une marque sont d’une efficacité non négligeable ! D’où le fait de choisir un bon canal de communication intermédiaire entre la marque et sa cible.

Les influenceurs sont des personnes qui se sont fait connaître sur les réseaux sociaux grâce à leurs lifestyles (ou autres). Ils ont su se créer une communauté d’abonnés qui éprouvent un sentiment de confiance envers eux. Les marques proposent aux influenceurs d’être l’intermédiaire entre eux et leurs cibles. Les marques vont donc faire appel à ces géants des réseaux sociaux pour être ambassadeur de leurs produits. Et ce sur les réseaux sociaux comme Instagram, twitter, Snapchat, Facebook et YouTube. Ils vont donc faire la promotion du produit en question auprès de leurs abonnés.

Les influenceurs sont de très bon communicants qui maîtrisent les codes des réseaux sociaux. Ils savent l’heure idéale de la journée à laquelle il faut faire des publications, ils sauront quels mots employer pour convaincre leurs abonnés. N’oublions pas que ces derniers ont tendance à vouloir s’identifier à leurs idoles. Notons que la rémunération d’un influenceur varie en fonction de son nombre d’abonnés. Avec un compte de 50K followers sur Instagram le tarif varie entre 250£ et 750£ par publication.

Être influenceur, un statut qui a du bon…

L’une des caractéristiques les plus bénéfiques dans le métier d’influenceur est que leur passion est au centre de leur activité. Entre mode, beauté, lifestyle ou encore sport, c’est grâce à leur centre d’intérêt que les influenceurs sont rémunérés et ont un job à plein temps ! Vivre de sa passion n’est pas donné à tout le monde. Un avantage qui n’est pas négligeable dans une société où le travail n’est pas une partie de plaisir pour certains… 

Aujourd’hui, 70% de marques, passent par des influenceurs sur Instagram afin de faire la promotion de leurs produits ou de leurs services, une promotion qui a un coût et pas de moindre… Certains influenceurs (ayant une certaine « quantité » de followers) ont une rémunération parfois très impressionnante, qui peut atteindre jusqu’à cinq chiffre par mois. En plus de travailler dans un domaine qui leur plaît, les influenceurs tirent profit de ce statut pour évoluer dans leur carrière professionnelle.

Certains surfent sur la vague, en développant ou en créant leur marque, leur entreprise. Par exemple, Nabilla Benattia, suite à son apparition dans les Anges de la Téléréalité, a bénéficié d’une ascension fulgurante. Celle-ci, a créé sa marque de cosmétique Nab Cosmetics rebaptisé Nabilla Cosmétics. Une évolution professionnelle qui n’aurait sans doute pas abouti sans son statut d’influenceur. 

Un changement de vie en quelques clics

Parfois, la folie des influenceurs s’emporte et devient un vrai sujet de société. En 2018, l’humoriste Josh Ostrovsky alias « Fat Jew » a lancé une cagnotte participative afin d’aider Kylie Jenner à devenir milliardaire. Une action ahurissante pour certains et normale pour d’autres…

La fortune de la jeune femme s’élevait à 900 millions de dollars. Fat Jew a déclaré au pure player Page Six : « il est inadmissible qu’elle n’atteigne pas le milliard en étant si près du but. Je ne peux pas rester les bras croisés face à cette injustice. J’ai décidé d’utiliser ma plate-forme et ma voix pour aider. » Suite à ça, les internautes ont joué le jeu et Kylie Jenner est devenue milliardaire. Pas très éthique tout ça…

Pour en revenir à la question initiale, “être (re)connu sur les réseaux, une nouvelle source de revenu ?”. Nous conclurons que se démarquer sur les réseaux peut être, dans la société actuelle, une nouvelle source de revenu accessible à tous. Un coup de buzz, peut parfois engendrer un changement de vie tant au niveau professionnel qu’au niveau privée.

Cependant, le statut d’influenceur nécessite des précautions surtout concernant sa vie privée. En effet, tout étaler sur les réseaux sociaux peut engendrer des conséquences (visibilité dans la rue, jalousie, haters…), des
conséquences aussi professionnelles qui peuvent toucher les marques partenaires de chaque influenceur (un tweet bad buzz…).

Sources :

Cet article a été écrit par Emma, Joy et Jéremy

21 BUTTONS : OU COMMENT MONÉTISER SON AUDIENCE ?

Maintenant que vous êtes des pros du marketing d’influence depuis nos derniers articles, on vous parle aujourd’hui de la monétisation sur les réseaux sociaux avec l’appli du moment : 21 Buttons.

21 buttons est l’application incontournable pour gagner de l’argent grâce à ses followers, en partageant ses idées shopping. Créée en 2015 en Espagne, elle connait un grand succès en Europe depuis 2018.

Réseau social et market place à la fois

Comme sur Instagram et Pinterest, 21 Buttons est une application ou les utilisateurs peuvent poster leurs looks et styles vestimentaires. C’est un réseau social qui fonctionne avec un système d’abonnement, de likes et de commentaires permettant de réagir aux publications. On peut aussi voir le nombre de vues qu’une photo génère.

On appelle « buttoners » les utilisateurs qui postent leur looks et accumulent des pourcentages sur les achats réalisés par les « buttons » qui les suivent. Les recherches se font grâce à des mots clés et des filtres pour sélectionner la catégorie, la marque, le prix ou la couleur recherchée.

La petite (ou grande) nouveauté, c’est qu’à partir des publications des looks des buttoners, le buttons peut cliquer sur les liens d’affiliations des articles pour accéder directement au e-shop de la marque.

Un business model innovant

A moins d’avoir un partenariat d’affiliation avec les marques sur Instagram ou Pinterest, aucun autre réseau social ne permet de gagner de l’argent en postant son look. Les utilisateurs peuvent donc acheter directement les articles tagués par les buttoners, tout en les rémunérant, qu’importe leur notoriété.

La monétisation de l’audience : c’est quoi ?

Avec 21 Buttons, tout le monde peut être buttoners et donc influencer son audience. Les buttons accumulent des pourcentages sur les ventes des vêtements qu’ils ont posté, et peuvent retirer cet argent à partir de 10€. Qu’importe la taille de sa communauté, le but est de la séduire pour la rendre monnaie. Et c’est sur, plus sa communauté est en confiance, plus elle est fidèle et donc susceptible de passer à l’achat. La suggestion de vêtements passe donc inaperçue. En clair, c’est comme si le buttoners est notre meilleur ami et qu’au lieu de nous prêter ses vêtements, il nous laisse gentiment jeter un œil dans sa garde robe virtuelle et nous recommande ses vêtements. Le hic, c’est que dans cet échange de coup de cœur vestimentaire, il y a de l’argent. Et ça change tout… Nous devenons les gagne pain de nos « amis ». On peut alors se questionner et remettre en cause la confiance que l’on a envers notre ami buttoners. C’est aussi ça la monétisation de l’audience.

A qui profite la monétisation ?

Outre la rémunération des buttoners qui parviennent à convaincre leur audience et donc à les faire acheter, la monétisation arrange aussi les géants de la mode comme Zara ou H&M par exemple. En effet, cette monétisation de l’audience des influenceurs est un levier incontournable de croissance économique. Elle leur permet de peser encore un peu plus lourd sur le marché et de booster leurs  sites e-commerce. C’est un moyen pour eux d’être encore plus visible et d’avoir de la publicité gratuite.

Vous l’avez compris, les petites PME de la mode n’ont pas grand intérêt à se lancer dans l’aventure 21 Buttons, car l’intérêt de la monétisation dépend du nombre d’utilisateur et du poids des sites e-commerce, qui génèrent déjà beaucoup de trafic. 

Alors convaincus ?

En clair, tout le monde peut être gagnant dans l’aventure 21 Buttons. Les buttons gagnent de l’argent, les buttons gagnent du temps en accédant directement aux articles sans efforts, et les grandes marques profitent des communautés des influenceurs. Gardez juste en tête que derrière ce réseau social, il y a un gain financier à la clé.

L’application est facile à utiliser, son interface est agréable et ludique. Pour chipoter, on pourrait dire qu’il manque un indicateur de succès d’achat d’un article, mais on a hâte de voir les prochaines mises à jour !

Pour télécharger l’application, vous pouvez cliquer ici :

Sources :

Cet article a été écrit par Caroline Le Douarin

[INTERVIEW] Fils de Pomme, l’influence du cidre sur les réseaux sociaux

FILS DE PØMME, Vice meilleur Cidre-Poiré du monde 2017-2018, nous dévoile l’influence des réseaux sociaux sur leur entreprise. Jeunes, dynamiques et engagés, ils développent à leur image cette start-up. L’influence par les réseaux sociaux, placement de produits, communauté, ils nous expliquent tout.

En quelques lignes, expliquez-nous l’histoire de votre entreprise.

FILS DE PØMME est la 1ère cidrerie engagée 100% biologique et naturelle, créée par Théo et Valentin en 2017. Notre leitmotiv, retravailler le cidre en lui rendant toutes ses lettres de noblesse, pour avoir des cidres plus raffinés et élégants en bouche. 

Lire la suite de « [INTERVIEW] Fils de Pomme, l’influence du cidre sur les réseaux sociaux »